Sortir et visiter Ljubljana, la capitale slovène

Sortir et visiter Ljubljana, la capitale slovène

Sorties alternatives à Ljubljana


Ljubljana, élue ville verte européenne en 2016 et qui signifie « la Bien-Aimée » en slovène est à découvrir absolument ! Toute coquette en son centre, de nombreux parcs et jardins jalonnent la ville pour nous faire prendre un grand bol d’air frais. C’est une destination idéale pour un week-end prolongé, la ville pouvant être visitée en quelques heures en vélo ou à pieds.

Ljubljana est à l’instar de Zagreb une destination idéale pour un week-end prolongé en dehors de France. En peu de temps, vous repérerez ses ruelles étroites comme si c’était chez vous ! Les quelques jours passés là-bas m’ont procuré cette sensation agréable de pouvoir respirer autre chose que des pots d’échappement…Ce qui est rare et donc notable ! En effet, ce que l’on remarque tout de suite quand on arrive, c’est la verdure de la ville et le centre historique préservé des engins à moteurs, et ça c’est le bonheur !

Ma première visite : Le Parc Tivoli

Ce fut au Parc Tivoli qui s’étend au nord est de la ville. Oui, forcément, ma guesthouse était à quelques mètres…Comme j’y étais en hiver, autant vous dire que la neige dans cette immensité composée d’arbres a fait son petit effet et que je suis restée le sourire béant quelques minutes (ça arrive parfois, il semblerait que je ne sois pas la seule…). C’est le point de rendez-vous de toutes les familles quand le week-end pointe son nez et si vous avez le temps (c’est à 10/15 minutes à pieds du centre ville), je vous conseille très vivement d’aller y faire un tour !

Le Musée National de Ljubljana

Bien sûr, j’ai également été faire un tour du côté des musées et là, je suis sortie un peu mitigée… Pour visiter le Musée national de Ljubljana, on entre dans un très beau bâtiment et on accède ensuite à des collections de l’ère préhistorique à l’époque médiévale (Oui, en passant par l’Egypte ancienne, l’époque romaine et médiévale). Intéressant mais parfois un peu rébarbatif…Vous pouvez prendre un ticket combiné avec le musée d’histoire naturelle qui se  trouve au même endroit mais les deux manquent un peu de contenu à mon goût… Dommage.
Pas loin de ce musée, je suis allée me restaurer dans un café/resto qui dispose d’une vue panoramique sur toute la ville.  La formule déjeuner que j’ai testé était à 10 euros (entrée, plat, dessert, pain et carafe d’eau inclus) et je pense avoir fait l’une des meilleures affaires de mon séjour, le restaurant offrant un rapport qualité/prix/emplacement/cadre incroyable !

sortir-visiter-ljubljana-slovénie

 Le Musée d’art moderne

Ce musée n’est pas en centre ville, il se trouve juste à côté d’un quartier alternatif donc je vous parlerai un peu plus bas dans cet article. Par conséquent, si vous souhaitez sortir dans l’un des clubs alternatifs de la ville, ce serait dommage de passer à côté de ce musée…Le prix d’entrée ne coûte pas grand chose (surtout pour les étudiant.e.s) et même s’il semble, lui aussi, manquer un peu de contenu, il présente une superbe superficie et quelques artistes contemporains intéressants. Il va commencer à s’étoffer au fur et à mesure des années, c’est certain, alors ne le manquez pas si vous êtes dans le coin !

Ce blog ayant pour objectif d’être le plus incluant possible, vous trouverez toutes les infos spécifiques concernant les possibilités offertes aux personnes qui présentent un ou des handicaps ainsi qu’un guide des sorties LGBT et alternatives de Ljubljana ! 

Les droits LGBTQI en Slovénie

Informations générales : A deux reprises les Slovènes se sont exprimé.e.s massivement contre le mariage homosexuel en 2012 et 2015. En 2016, l’assemblée nationale a accordé dans une large mesure des droits égaux aux couples de même sexe mais sans leur ouvrir l’accès au mariage ou à l’adoption. La loi slovène protège les droits des homosexuel.le.s en interdisant notamment toute discrimination à l’embauche sur un critère de préférence sexuelle et en autorisant la présence d’homosexuel.le.s dans l’armée (trop sympa). En dehors des quelques lieux gay friendly de la capitale, la discrétion reste de mise.

Les organisations à contacter

  • SKUC : Studentski Kulturni Center (Centre culturel étudiant) : Ce centre organise la Ljubljana Pride parade (www.ljubljanapride.org) fin juin, ainsi que le festival du film gay et lesbien (www.ljudmila.org/siqrd/fglf) fin novembre-début décembre. Le SKUC se situe derrière le Q Cultural Center à l’intérieur du Metelkova Mesto (www.skuc.org)
  • Slovenian Queer Resources Directory : www.ljudmila.org/siqrd) (en slovène) / www.outinslovenija.com / www.narobe.si : en slovene mais on peut voir liste adresses.
  • Pour les lesbiennes : Il est possible de contacter LL : www.ljudmila.org/lesbo affilié au SKUC et Legebitra au 01 430 51 44 ou sur internet www.legebitra.si. Adresse : Truberjeva Cesta 76a (12h-16h lundi, mercredi, vendredi). Jusqu’à 18h00 mardi et jeudi.

Lieux LGBT / Gay friendly & Alternatifs

1)  METELKOVA MESTO

  • Le centre culturel Q (Kulturni center Q) pour des conseils et informations. Adresse : Metelkova Mesto, Masarykova cesta 24). Tel : 01 430 35 35 et site : www.kulturnicenterq.org.

  • Le Klub Tiffany au même endroit. Attention, l’établissement ouvre et ferme régulièrement, bien se renseigner avant. (www.kulturnicenterq.org/tiffany/klub) Metelkova Mesto, Masarykova cesta 24

  • Klub Monokel : Club pour lesbiennes. (www.klubmonokel.com), Metelkova Mesto. Masarykova cesta 24

2) EN CENTRE VILLE

  • Le Café Kolaz. Expositions, soirées littéraires et soirées DJ (www.facebook.com/kafe.kolaz), Gornji trg 15, 10h-1h00 lundi-samedi, 10h00-minuit le dimanche, 059 142 824

  • Le Pritlicje : C’est un café, bar, scène musicale, centre culturel, magasin de bandes dessinées. Des évènements (notamment des concerts) ont lieu presque tous les soirs. Un lieu à ne pas manquer, 040 204 693, www.pritlicje.si, Mestni trg 2, 9h-1h dimanche-mercredi / 9h-3h jeudi-samedi

Il existe également le Klub Roza (pas très loin du Parc Tivoli), une discothèque ouverte le dimanche soir (parfois le samedi) de 22h à 6h de septembre à juin. Clientèle lesbiennes et gays, site : www.klubk4.org. Adresse : Kersnikova ulica 4.

Voyage et handicap(s) à Ljubljana

Vous trouverez dans tout le pays des téléphones publics avec amplificateur, des passages pour piétons avec avertisseur sonore, des indications en braille sur les plans de bus, des ascenseurs à certains passages souterrains, des trottoirs accessibles aux fauteuils roulant, des rampes d’accès aux bâtiments publics et des espaces réservés dans de nombreux parkings. De plus en plus d’hôtels possèdent au moins une chambre conçue spécialement pour leurs clients handicapés (salle de bain assez grande pour un fauteuil roulant, baignoire avec porte d’accès, barre d’appui à côté des toilettes, etc). Certaines villes publient une brochure utile indiquant l’accessibilité en fauteuil roulant de leurs sites. Se renseigner auprès de l’office du tourisme concerné.

  • Association des paraplégiques de Slovénie : (Zveza Paraplegikov Republike Slovenij) Numéro: 01 432 71 Site web : www.zveza-paraplegikov.si/eng (en anglais). Adresse : Stihova ulica 14
  • Association slovène des étudiants handicapés : (Drustvo Studentov Invalidov Slovenije). Numéro : 01 565 33 51. Site web : www.dsis-drustvo.si. Adresse : Kardeljeva ploscad 5

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous l’avez compris, la capitale slovène a pas mal d’atouts dans sa poche ! Si l’on devait mettre un seul petit bémol (vraiment, parce qu’on cherche bien..), c’est sans doute le coût relativement élevé des billets directs pour y aller, les compagnies low cost n’ayant pas encore investi dans le pays. Si vous avez plus d’une semaine, vous pouvez envisagez de passer par Vienne ou Budapest (des destinations très peu chères en avion) et ensuite continuer en bus…Pour le retour, vous pouvez faire la même chose en repartant de Venise ou vous aurez un vol autour de 30/40 euros !
Bon séjour dans ce magnifique pays ! 🙂

  • Avertissement : Toutes les informations de cette rubrique sont susceptibles d’évoluer rapidement selon les législations en vigueur de chaque pays.
  • Sources : Lonely Planet

Enregistrer

Fondatrice du Mag Voyage Alternatif. Je suis partie en 2009 en solo pour faire un grand tour d'Asie et depuis, je reprends inlassablement mon sac à dos pour découvrir de nouveaux lieux ! J'ai ouvert ce blog pour partager ma passion du voyage ! Mon but : Être un blog incluant qui vous donne envie de partir à votre tour !

Leave a Reply
Your email address will not be published. *

%d blogueurs aiment cette page :