Que visiter à Bilbao pendant quelques jours ?

Que visiter à Bilbao pendant quelques jours ?

Bienvenue à Bilbao, une ville à l’architecture audacieuse ! Certes, Bilbao est moins prisée dans le cœur des touristes que Barcelone ou Madrid mais elle a pourtant plusieurs cordes à son arc pour vous charmer. Elle est entourée de vallées verdoyantes, de plages à proximité, son climat est très agréable et les bâtiments modernes côtoient de près d’autres édifices centenaires….Je ne vous parle même pas de la culture basque, de son folklore, de ses valeurs, de ses coutumes, de sa bouffe, de sa fierté, de son envie d’indépendance. Une ville à taille humaine que l’on arpente à pieds ou à vélo en s’arrêtant de temps en temps dans les nombreux bars à pintxos ou les  bodegas pour déguster les vins de la région, notamment le Txakoli, un vin blanc léger et pétillant. Pour y aller, j’ai repris la formule de Flixbus (5 trajets partout en Europe pour 99 euros) que j’avais déjà testé pour me rendre à Budapest notamment 🙂

Note : Je précise que si vous réservez un ou des produits en passant par les liens de cet article,  je toucherai une petite commission sur chaque vente sans aucun sur-coût pour vous. Vous m’aiderez ainsi à continuer mon travail sur le blog 🙂 Merci et à très vite.

Mon avis sur Bilbao

La ville de Bilbao est parfaite pour passer quelques jours dans une ville culturelle et festive tout en étant beaucoup plus calme que d’autres métropoles espagnoles. Vous pourrez en effet vous cultiver avec plusieurs musées vraiment au top, vous relaxer dans les bars à tapas, vous balader en amoureux / amoureuses le long des quais, explorer la faune et la flore magnifique aux alentours ou les villes de la côte et profiter des étendues sableuses (oui, la plage quoi) de la région. Bref, vous ne le regretterez pas. Bon séjour en Espagne !

Casco Viejo (la vieille ville)

Ce quartier de la vieille ville dit des « 7 rues » est le quartier dans lequel je me suis baladée en premier quand je suis arrivée à Bilbao. Vous y trouverez des rues piétonnes très mignonnes, la cathédrale gothique, des grandes églises et des places (plus ou moins grandes). Une vie de quartier dans laquelle les touristes s’invitent pour aller partager des tapas en buvant « una cana » (bière) et faire quelques emplettes. A faire absolument quand on  passe à Bilbao !

La Cathédrale de Santiago

Nichée au cœur de la vieille ville, la cathédrale gothique (érigée à la fin du 14ème siècle) se dressera devant vous, belle et flamboyante ! Vous pourrez visiter le monument du lundi au samedi de 11h00 à 13h00 et de 17h00 à 19h00. Pendant les jours fériées et les dimanches de 11h00 à 12h00. Des visites guidées sont également disponibles sur demande préalable. La cathédrale est dédiée à Saint-Jacques car elle se trouve sur un des chemins du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Catedral_de_Santiago_Bilbao

Le Palais Euskalduna des Congrès

Le fait d’ériger ce bâtiment en 1999 sur un terrain qui était auparavant un chantier naval témoigne de la forte volonté politique de changer l’image de cette ville, historiquement très industrielle. Cette visite est recommandable pour les amateurs / amatrices de musique mais personnellement d’un point de vue purement esthétique, je ne le trouve pas très réussi mais vous me direz si les qualités acoustiques sont au rendez-vous!

Le-Palais-Euskalduna-des-Congrès-Bilbao

Bilbao, une ville d'innovation culturelle et gastronomique à découvrir !Click to Tweet

Le théâtre Arriaga

En sortant du Casco Viejo et en longeant les quais, vous tomberez sur le théâtre Arriaga. Un  très bel édifice au cœur de la ville qui rend hommage à Juan Crisostomo Arriaga (célèbre compositeur basque né dans la ville). Si vous êtes adeptes des arts théâtraux, sachez qu’il est possible d’assister à des représentations de musique, de poésie, de comédie ou de tragédie toute l’année.

theatre-Arriaga_Bilbao

Marcher le long de la rivière Nervion

Honnêtement, la balade tout le long des quais est super sympa et en plus, certains des monuments à voir et à faire à Bilbao s’y trouvent ! Pratique, utile, joli, what else George ? Vous y verrez les nombreuses personnes âgées de la ville faire leur petite marche quotidienne. Si vous souhaitez séjourner juste devant la rivière pour un tout petit budget, lisez la rubrique consacrée aux hébergements plus bas 🙂

Le Musée Guggenheim 

C’est sans doute la première des visites payantes que vous ferez à Bilbao. Le musée fut pensée par l’architecte Frank Gehry et s’est construit entre 1995 et 1997. C’est grâce à ce musée que Bilbao est devenue une ville notable dans le cœur des touristes féru.e.s de culture. Les expositions permanentes et temporaires sont de très grande qualité ! J’ai vraiment beaucoup aimé ma visite. A faire ! Pour en savoir plus sur le musée Guggenheim.

musée-espagne-bilbao_guggenheim

Le Musée maritime de Bilbao

On ne va pas vous cacher que ce musée est un peu dans l’ombre du précédent mais comme je vous l’ai précédemment annoncé, la ville de Bilbao est très lié à l’univers maritime. On y trouve donc des objets liés au monde de la navigation et des bateaux à visiter. Les breton.nes auront des choses à se mettre sous la dent gauche (ou droite) !

Le_Musée_maritime_(Bilbao)

 

Bilbao, une ville d'innovation culturelle et gastronomique à découvrir !Click to Tweet

Le Musée archéologique

Situé au cœur de la vieille ville, en plein sur la place Miguel Unamuno. Je n’ai pas eu l’occasion de le visiter mais pour les passionné.e.s, la devanture et l’emplacement donne bien envie ! L’escalier que vous voyez sur la photo est également un moyen d’accéder à la Basilique de Bégona (j’en parle un peu plus loin dans l’article). Pour en savoir plus sur le musée.

Musée_Archéologique_de_Bilbao

SÉLECTION DE GUIDES


Bilbao et San Sebastien – Lonely Planet
Pays basque: Biarritz, San Sebastián, Bilbao
Bilbao et San Sebastián
Petit Futé (Bilbao-San Sebastian-Santander)


Le pont Zubizuri

On repère le pont Zubizuri de loin quand on déambule sur les quais. Assez original, vous ne pourrez pas passer à côté ! Imaginée par l’architecte Calavatra, le nom donné à cette immense structure métallique « Zubizuri » signifie «pont blanc» en basque. Comme il n’est pas qu’original, il fait aussi son taf de pont, c’est à dire qu’il vous permet d’enjamber la rivière Nervion.

L’église et le Pont San Antón

Ce qui donne aussi du charme à cette église du 15ème siècle déjà mignonne, c’est bien évidemment le pont du même nom « San Antón » (Pont de St Antoine) construit au 14ème. Ces deux petits trésors culturels sont symboliquement très importants aux yeux des habitant.e.s de Bilbao car on les voit sur le blason de la ville ! Parfait pour les romantiques un peu fleur bleue…

eglise-San_Antón_bilbao

Le Parc Doña Casilda Iturrizar

Ce n’est pas le plus beau parc au monde mais un peu de verdure pour s’aérer l’esprit entre plusieurs bâtiments modernes, c’est très agréable. Si vous aimez courir, vous avez votre spot et si vous avez vos enfants, il y a des toboggans et des balançoires. Le mieux est sans doute de profiter de ce parc pendant l’été puisqu’il accueille des festoches et des concerts.

Doña_Casilda_Iturrizar_Park,_Bilbao

Bilbao, une ville d'innovation culturelle et gastronomique à découvrir !Click to Tweet

Le Marché des Fleurs

Chaque dimanche, de 9h00 à 14h00 se trouve le marché aux fleurs à « El Arenal » (Métro : Unamuno) dans lequel vous verrez les « tinglados » (entrepôts) colorés et parfumés ! Pour faire le plein de nature auprès de producteurEs locaux-les et vous sortir du lit pour une belle promenade dominicale, vous avez ce qu’il vous faut !

marché-aux-fleurs-bilbao
Crédits : jorgecachoh

Azkuna Zentroa (Centre culturel)

Ce bâtiment (qui était un ancien entrepôt à vin) a été repensé par le designer Starck (le gars est sur tous les bons coups) pour être un espace pluridisciplinaire orienté vers la connaissance et la diffusion de la culture urbaine. Un super endroit que je vous conseille vivement pendant votre visite de Bilbao ! Si vous voulez en savoir plus sur le lieu, vous avez juste à cliquer là.

Le Marché (Mercado de la Ribera)

Le plus grand marché couvert d’Europe est un impressionnant bâtiment de style art-déco donnant sur la rivière qui accueille tous les jours (sauf le dimanche) les commerçant.e.s en son sein. On trouve également cafés, bars, restos par contre tout le 2ème étage est consacré aux produits frais. Pour ceulles qui voudraient découvrir les produits du terroir, allez-y ! Horaires en 2017 – Lundi et samedi : 8h00 à 15h00  – Mardi à vendredi : 8h00 à 14h30 et 17h00 à 20h00

Mercado-de-la-Ribera-bilbao
Crédits : Bilbao Architecture
Bilbao, une ville d'innovation culturelle et gastronomique à découvrir !Click to Tweet

Le Musée des Beaux-arts

Situé à quelques encablures du Musée Guggenheim et attendant au parc Casilda Iturrizar, ce musée mérite vraiment le détour : Il est très beau, très propre et possède de très belles pièces. Si vous aimez les musées, ce serait dommage de le louper ! Petite déception toutefois car avant l’entrée était gratuite le mercredi mais ce n’est plus le cas…J’ai préféré l’exposition temporaire à la permanente (pourtant très fournie, pas de problème là-dessus). Je vous conseille de commencer par celui-ci et de prendre un billet combiné avec Guggenheim, vous payerez moins cher et le ticket fera office de coupe file 🙂

Acheter un béret basque chez Gorostiaga

Si vous souhaitez aller jusqu’au bout de votre petit délire régional, vous pourrez faire l’acquisition du fameux béret (devenu « basque » au Second Empire) dans la boutique Gorostiaga, fondée en 1854 par Fructuoso Gorostiaga. Aujourd’hui, c’est Emilio Pirla, quatrième génération de la famille, qui a reprit les rênes. Ouverture du lundi au samedi, de 10h à 13h et de 16h à 20h. Si vous avez la fièvre acheteuse, vous pouvez aussi mater plein d’idées cadeaux pour vos voyages en cliquant sur l’image 🙂meilleures-idées-cadeaux-voyages-

Le Kafe Antzokia

C’est le lieu que j’aurais aimé visiter, un grand classique pour assister à des concerts super sympas mais malheureusement, je n’ai pas pu m’y rendre pour cause de manque de temps et surtout de fatigue après les journées de visite #mamiepréfèresatisane. Le café fait office de salle de spectacle mais aussi de boîte de nuit avec plein de styles musicaux différents ! La prochaine fois, j’y cours !

Le-Kafe-Antzokia-bilbao
Crédits (Flickr) : Kafe-Antzokia

Le Mont Artxanda par le funéculaire

Pour profiter d’une vue imprenable sur toute la ville de Bilbao, vous devez absolument vous rendre sur le Mont Artxanda ! En quelques minutes par le funiculaire, vous serez transporté.e dans un autre monde que j’ai failli complètement rater ! Je suis tombée par hasard sur ce funiculaire en me baladant dans le quartier et pour 95 centimes l’aller et 95 le retour (toutes les 15 minutes), vous allez vous prendre du panorama plein les yeux ! C »est franchement peu onéreux comparativement à d’autres funiculaires dans le monde qui prennent les touristes pour des pigeons et le truc cool, c’est que beaucoup d’habitant.e.s en font usage. Je vous le conseille vraiment, la vue est magnifique !

Ayuntamiento Bilbao (La Mairie)

Un peu comme le théâtre Arriaga, vous aurez du mal à passer à côté de cet imposant bâtiment dressé le long de la rivière. Pas grand chose à visiter bien sûr mais le bâtiment en lui-même est plutôt mignon je trouve. Non ? Dans tous les cas, vous passerez forcément devant si vous faîtes une petite balade le long de la rivière alors bon, ça ne coûte rien de lancer une petit regard dans cette direction 🙂

La Basilique de Begoña

Je ne la conseillerai pas à tout prix, d’autant plus si vous ne disposez pas de beaucoup de temps mais la balade d’une demi-heure (ça va plus vite pendant la descente) qui mène de la vieille ville vers cette Basilique est super sympa à faire le matin, quand tout est encore calme ! Pour y accéder, vous pouvez grimpez les marches de la place Miguel de Unamuno et ensuite, des pancartes l’indiqueront. Le quartier est aussi plus paisible que dans le tourbillon de la ville (faut relativiser, c’est Bilbao, pas New-York..)

Emprunter le pont transbordeur de Biscaye

Le pont de Biscaye (inauguré en 1893) est inscrit depuis 2006 au patrimoine mondial de l’Unesco et relie Portugalete et Gexto. Sa principale caractéristique est simple : C’est un transbordeur, ce qui signifie que c’est un pont à nacelles suspendues par câbles au-dessus de la ria qui permet donc aux véhicules à moteur et aux piéton.nes de traverser sans entraver la circulation maritime.

bilbao-pont-de-biscaye

Liste des non indispensables 🙂

  • Plaza Moyua: Une grande place qui fait office de Châtelet local (les francilien.ne.s comprendront). Elle permet de rejoindre l’est, l’ouest, le nord et le sud de la ville de Bilbao. La plus grande artère ( Gran Via) passe d’ailleurs à l’intersection de cette place.
  • Le Centre Commercial Zubiarte: Si vous avez envie d’un peu de fraîcheur ou de faire quelques emplettes, c’est l’endroit idéal pour dépenser votre argent n’importe comment mais en se faisant plaisir 🙂 Il est très récent (ou alors est très bien entretenu) et c’est plutôt agréable de s’y balader (quand on aime les centres commerciaux, bien sûr)
  • La Tour IberdolaVous n’avez rien à faire dedans si vous n’y bossez pas mais c’est un bon point de repère si vous vous perdez dans le quartier. Elle est toute proche du Musée Guggenheim.
  • Le Stade san mamés: Pour les passionné.e.s de football masculin ou féminin, vous pouvez vous déplacer. Comme ce n’est absolument pas mon truc, je préfère garder des écus pour autre chose, vous voyez mais ça peut toutefois être une super expérience à vivre. Si vous êtes prêt.e du Musée maritime ou du Palace Euskaluna, il vous restes quelques mètres avant d’aller vibrer avec les autres supporters.
  • Bonus « Escape Game »: Pour les acharné.e.s des  » Escape Game », il existe le Mad Mansion à Bilbao. Pour plus d’infos et réserver, c’est par là. 

Bilbao avec des enfants

Il y a plusieurs petits square ou parcs disséminés dans la ville, donc pas de problème pour faire des pauses relax sur les bancs pendant que les bambins jouent. Pour connaître les jeux mis à disposition des enfants à Bilbao, c’est ici. 

Les activités gratuites à faire à Bilbao

  • Le Marché de la Ribera
  • Les oeuvres autour du Musée Guggenheim
  • Le Marché aux Fleurs (chaque dimanche)
  • Le Parc de Doña Casilda Itturrizar
  • Le Centre Azkuna (ou Alhóndiga Bilbao)
  • La Basilique de Begoña
  • Le Musée Maritime

Les excursions sympas autour de Bilbao

  • Elantxobe
  • Saint Sébastien
  • Santander
  • Mundaka
  • Gernika
  • Les plages de Laga et Laida.
Bilbao, une ville d'innovation culturelle et gastronomique à découvrir !Click to Tweet

Les hébergements à Bilbao

La liste est ici restreinte dans la mesure où je ne vous fais part que de ma propre expérience, en espérant que mon avis puisse vous aider lors de votre voyage dans la ville de Bilbao. Pendant mon séjour, j’ai été dans trois établissements afin de changer de quartier et d’ambiance. C’est quelque chose que je fais de temps en temps en voyage mais qui est plus crevant parfois 🙂 Il existe aussi l’option Airbnb que j’utilise régulièrement (au Sénégal par exemple) et qui est très intéressante quand on voyage à plusieurs (en couple et / ou ami.e.s). Pour les amoureux / amoureuses des bêtes à poils, vous pouvez également être logé.e gratis si vous vous occupez des animaux des hôtes (qui ne seront pas présent.e.s pendant votre séjour) : Un super deal !

  • Botxo Gallery : Très honnêtement, si vous ne restez qu’une nuit dans la ville et que vous tenez absolument à voir le musée sans dépenser beaucoup (le petit déjeuner est inclus), c’est l’endroit le mieux placé. Par contre, si vous êtes là plusieurs jours et que vous voulez profiter de la ville mais aussi de tout ce qu’une guesthouse peut parfois offrir, vous avez mieux ailleurs pour des prix relativement similaires.

 

  • BBK Bilbao Good Hostel : C’est un grand bâtiment très moderne un peu excentré du centre ville, par conséquent, vous serez sûrement obligé.e de payer 1,60 euros (donc x2 pour le retour…) si vous souhaitez rejoindre le centre. Si vous êtes motorisé.e ou que vous aimez marcher, aucun problème. Le bâtiment dispose de différentes salles sur plusieurs étages et les espaces sont tous prévus pour accueillir les personnes en fauteuil, d’ailleurs c’est la première auberge à être gérée par des personnes atteintes de handicap(s). Petit hic, de hauts buildings sont en train de se construire en face donc la vue sur les vallées verdoyantes, c’est fini ! La terrasse manque aussi cruellement de chaises et de tables, sinon rien à dire sur le reste, c’est super clean !

Mon choix numéro 1 

  • BCool Bilbao : C’est le premier hostel dans lequel j’ai couché et je dois dire qu’on ne peut pas lui reprocher grand chose ! Sa situation géographique est parfaite si l’on veut visiter la vieille ville (située à 500 mètres environ), le lieu étant très récent (en 2017), toutes les pièces sont impeccables et surtout la terrasse en rooftop est géniale pour se relaxer ou bosser sur son ordi (il y a quelques prises à disposition). Les sanitaires sont très propres et le personnel très accueillant. Seul petit bémol (il faut en trouver un…c’est le check in à 15h seulement, voilà, c’est pas la mer à boire). Une expérience à renouveler sans modération (j’étais super deg de lâcher le rooftop trop agréable pour écrire cet article). Les douches du couloir qui sont utilisées par les personnes des dortoirs sont très propres mais assez peu pratiques (on ne trouve rien pour suspendre les serviettes et nos affaires – il suffit de poser 3 petites conneries et le tour est joué). Je recommande à fond !

 

Note : On peut avoir la WIFI gratuitement (et sans décliner son identité et ses coordonnées) dans la vlle de Bilbao. Certes, ça ne marche pas partout, ni tout le temps (le réseau est parfois saturé) mais ça dépanne quand même pas mal si comme moi, vous n’êtes pas un.e adepte des cartes en ville. 

Comment aller à Bilbao ?

En train

Des trains longue distance s’arrêtent dans la gare de Bilbao-Abando. Une liaison quotidienne est assurée avec Madrid et Barcelone. Pour trouver les trajets les moins chers en train, consultez Train Line.


En voiture

L’autoroute AP-8 permet de gagner Donostia/Saint-Sébastien et Irún / Bordeaux et Paris ou vers Toulouse et Montpellier. L’AP-68 rejoint Barcelone et l’AP-7. Vous pouvez louer une caisse via une agence spécialisée ou bien avec Drivy.


En avion

L’aéroport international de Bilbao est situé à 12 kilomètres de la ville et dessert les  grandes villes du pays et d’europe. Pour trouver le vol le moins cher pendant vos dates de séjour, consultez le comparateur de vols Skyscanner. Pour trouver un billet Paris-Bilbao.


En bus

La gare routière Termibus est située en plein cœur de Bilbao et plusieurs compagnies proposent des trajets régionaux, nationaux et internationaux. Si comme moi, vous préférez dépenser 99 euros pour 5 destinations au choix en Europe avec Flixbus.


Ressources pour en savoir plus


Fondatrice du Mag Voyage Alternatif. Je suis partie en 2009 en solo pour faire un grand tour d'Asie et depuis, je reprends inlassablement mon sac à dos pour découvrir de nouveaux lieux ! J'ai ouvert ce blog pour partager ma passion du voyage ! Mon but : Être un blog incluant qui vous donne envie de partir à votre tour !

Leave a Reply
Your email address will not be published. *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :