Que faire en Birmanie ? Préparatifs et itinéraire complet

Que faire en Birmanie ? Préparatifs et itinéraire complet

Quelle est la meilleure période pour partir en Birmanie?

Le pays est caractérisé par trois grandes saisons. La mousson du sud-ouest (mi-mai à mi juin), la saison sèche (novembre à mai) et de mars à début mai, c’est caniculaire. La meilleure saison pour voyager en Birmanie va de novembre/décembre à février, les mois les moins pluvieux et les moins chauds. 

  – En vert : Bonne période | En jaune : Soleil | En bleu : Pluie –  

Jan Fév Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept Oct Nov Déc

Comment obtenir un visa pour la Birmanie ?

Si vous souhaitez obtenir un visa, il faut présenter un passeport en cours de validité et valable au moins 6 mois après la date de retour. Sachez que le visa n’est valide que 90 jours. Personnellement, j’avais effectué ma demande de visa à Bangkok (Thaïlande) donc je ne peux rien vous dire sur la délivrance de visa en France. C’est d’ailleurs ce que je vous recommande étant donné que vous allez forcément passer par Bangkok avant d’arriver en Birmanie : Vous pouvez passer trois jours là-bas, payer moins cher et avoir votre beau visa sans trop de contraintes. Si vous restez dans le pays en dépassant les jours de votre visa, vous devrez payer une amende de 3 $US par jour de retard, plus 3 $US pour l’“enregistrement de la somme”.

Quels sont les vaccins recommandés pour la Birmanie ? 

D’après l’Institut Pasteur, les vaccins recommandés pour le pays sont les suivants. Cependant, aucun vaccin n’est obligatoire à l’entrée dans le pays. Je vous conseille toutefois fortement d’investir dans ces vaccinations étant donné les risques réels et le manque d’infrastructures dans le pays (généralement, si vous avez un problème médical sérieux, vous êtes transféré.e en Thaïlande). 

  • Chikungunya
  • Grippe aviaire
  • Encéphalite japonaise
  • Fièvre jaune
  • Hépatite A
  • Hépatite B
  • Paludisme
  • Dengue
  • Rage
  • Typhoïde
  • Maladies à prévention vaccinale figurant au calendrier vaccinal français

Quel budget prévoir pour la Birmanie ?

Le Myanmar reste un pays relativement bon marché si l’on vient avec des dollars ou des euros. Cependant, c’est l’un des pays les plus chers d’Asie du Sud Est au niveau du logement et des entrées dans les lieux touristiques ! Et ça ne va pas en s’améliorant : Les prix s’envolent depuis plusieurs années ! Par exemple, à Bagan, une amie y était allée deux ans avant moi et elle avait payé l’entrée sur le site la moitié du prix que j’ai dû acquitter en 2015. Cela va même tellement loin (notamment pour les logements) que certaines agences de voyage ne proposent même plus cette destination !

Pour un budget routard, il faudra donc compter sur un minimum de 25 dollars par jour si vous souhaitez visiter quelques sites ! Vous pouvez manger pour pas grand chose dans les petits restos ou dans la rue (2-5 dollars), les transports ne coûtent pas non plus trop chers mais par contre, quand nous y sommes allées, il était franchement difficile de trouver des logements à moins de 15 dollars (c’était souvent un peu plus) et pour une qualité qui laissait vraiment à désirer, notamment au niveau de l’espace et de la propreté ! Par contre, si vous mettez 40 dollars pour deux, vous aurez un logement très correct.

Pour un budget milieu de gamme : Pour un hôtel de catégories moyenne, vous allez débourser entre 50 et 100 dollars et payer 8/10 dollars pour deux plats dans un resto.

Pour un budget supérieur : Comme à peu près partout dans le monde, il est tout à fait possible de trouver des infrastructures proposant des prestations beaucoup plus luxueuses. Evidemment, les tarifs suivent…Compter entre 150 et 600 dollars pour un hôtel de luxe et pour une bouteille de vin avec deux plats, ce sera autour de 50/60 dollars.

Les fêtes et festivals 

  • JANVIER / FEVRIER – Le 4 janvier est le jour de l’Indépendance. La fête dure une semaine à Yangon sur le  lac Kandawgyi (Royal). La Fête de l’Union a lieu le 12 février. La fête de la récolte du riz a lieu en janvier/février, le jour de la nouvelle lune. 
  • FEVRIER / MARS – Jour des Forces armées (27 mars) –  Jour des Paysans (2 mars) – La fête de Shwedagon, « fête de pagode ». À la même période se tient la fête de l’Eau.
  • MAI / JUIN / JUILLET– Fête du travail (1er mai) – En juin ou juillet, c’est le carême bouddhique, qui dure 3 mois. 
  • JUILLET / AOUT : Nat Festival à Mandalay 
  • SEPTEMBRE / OCTOBRE : Courses de bateaux sur les rivières et les lacs (Phaung Daw Oo au lac Inle)
  • OCTOBRE / NOVEMBRE Festival de la pagode Kyaukdawgyi à Mandalay du 1 au 5 octobre 2017 – Thidingyut Festival (Festival des lumières) en Birmanie en octobre –
  • NOVEMBRE / DECEMBRE : Les fêtes des Esprits, sont très nombreuses à cette période. – Fête nationale (fin nov-début déc), Noël (25 décembre)

Quels sont les incontournables à faire en Birmanie?

YANGON EN BIRMANIE

Nous sommes arrivées à Yangon le jour des élections présidentielles ! On pouvait s’attendre à un grabuge pas possible mais non ! Il n’y avait pas plus de monde que ça dans les rues et au niveau de la circulation, ça bouchait sur les grandes artères, comme d’habitude ! Ce qui est très étrange quand on arrive dans la capitale et qu’on est habitué.e aux villes asiatiques, c’est qu’il n’y a pas de scooter ! 0. Nada ! Je saurai par la suite qu’en fait, les scooter et mobylettes sont interdites dans la capitale ! Du coup, il y a des embouteillages monstres de voitures ! 

LA PAGODE SHWEDAGON 

Si vous ne devez faire qu’une visite dans la capitale birmane, il faut absolument aller voir ce site (qui est le premier centre religieux de Birmanie) ! Par contre, attention, comme je vous le disais un peu plus haut, il y a des bouchons monstre et il faut en prendre acte quand vous décidez de faire des visites hors de la ville (la pagode est située à 2 km du centre). Le lieu est assez incroyable (je vous conseille d’y aller très tôt le matin ou alors en fin d’après-midi pour le visiter lorsqu’il fait nuit ! Très impressionnant ! 

DES DÉDALES DE MARCHES

Pour accéder à la pagode, il faut monter de nombreuses marches mais le spectacle en vaut vraiment la peine ! Comme vous l’avez vu, tout le monument est couvert d’or et puis il y a une ambiance particulière dans ce lieu ! Des pèlerins, des touristes, des curieux et curieuses, tout ce beau monde tourne ensemble autour de la pagode ! Vraiment incroyable comme atmosphère !  A part cette visite, je vous conseille également de louer des vélos pour découvrir l’héritage architectural (un peu laissé à l’abandon) du centre ville !

DEUX JEUNES NONNES 

Ce cliché a été pris dans la rue, tout près de la Paya Shwedagon (la pagode) alors qu’il pleuvait un torrent de pluie (en l’espace de 10 minutes, il y avait déjà des rivières dans les rues..En mode Asie quoi!). Je ne sais plus exactement pour quelle raison, nous avions attendu quasiment une heure dans un marché couvert avant d’aller visiter la pagode. Sans doute était-elle fermée à notre arrivée…En tous les cas, nous avions demandé aux gars du guichet de nous garder nos sacs, ils ont gentiment accepté et quand on a voulu lui donner un pourboire pour le service, il a refusé de manière ferme, comme si on voulait acheter son âme !

BAGAN

Après la visite de la pagode (où nous avions pris nos sacs avec nous), nous sommes allées directement à Bagan. C’est, avec le lac Inle, l’étape incontournable de tout voyage en Birmanie ! La petite surprise quand vous êtes dans le bus, c’est qu’il faut payer pour entrer dans la zone et le prix ne fait qu’augmenter depuis plusieurs années ! 

Ce petit moment douloureux ou tu as encore l’impression d’être un porte monnaie sur pattes ne dure pas longtemps heureusement ! Très vite, on est absorbé.e.s par autre chose : l’impression de sérénité quand tu commences à voir les premiers temples du site. C’est logique, il y en a 3000, construits entre le XIe et le XIIIe siècle, qui sont disséminés un peu partout !

Nous sommes arrivées très tôt le matin après avoir voyagé de nuit. L’ambiance était vraiment particulière, typique des matins en Asie, comme je les aime ! La façon dont les arbres et le sol accueillent la luminosité du soleil qui commence à se lever, la légère brise, les odeurs lointaines de feu de cambrousse, les oiseaux qui disent au monde qu’ils sont là. Quand en plus, vous avez des temples magnifiques dans le décor…

Bagan, le premier royaume birman, est aujourd’hui l’un des endroits les plus visités de Birmanie. Si vous avez les moyens, vous pourrez admirer des levers ou des couchers de soleil dans une montgolfière. A l’époque (en 2015), il me semble qu’il n’y avait que deux petites compagnies (américaines) qui proposaient de tels services: Balloons over Bagan et Golden Eagle. Un bon filon quand on sait qu’un vol en montgolfière coûte plus de 300 dollars par personne !

Compte tenu de nos budgets, évidemment on ne l’a pas fait ! Par contre, on a bien profité des temples à vélo pendant plusieurs jours ! Ok, j’avoue un jour ou deux, on a craqué et on a pris un petit scooter ! Attention, pas n’importe lequel ! Il faut savoir qu’ils sont tous électriques sur le site, donc on ne pollue pas, on gâche juste de l’électricité (cynisme bonjour !) mais au moins on ne fait pas de bruit et ça c’est déjà un point très positif !

Je garde vraiment un très bon souvenir des quelques jours passés dans cet endroit magnifique ! Au niveau des restaurants, vous avez toutes les gammes de prix, pas de problème à ce niveau là ! Par contre, je ne fais jamais ça habituellement quand je voyage en Asie mais les logements peu onéreux sont tellement pris d’assaut dans le pays qu’il vaut mieux réserver la veille par téléphone. Ce que nous faisions, c’est que juste avant de partir, on demandait à l’hôtelier d’appeler notre prochaine auberge, comme ça en 2 secondes, c’était plié !

LE LAC INLE EN BIRMANIE

Très honnêtement, ce site est tellement une référence quand on voyage dans le pays que je m’attendais à être déçue. Parce qu’il y aurait trop de monde, que l’on se marcherait dessus (enfin qu’on se donnerait des coups de barques plutôt) et que la prolifération d’humain.e.s autour de moi, d’un coup, ça allait me créer de l’urticaire. Et bien, pour tout vous dire, j’ai été très agréablement surprise !

LE VILLAGE DE NYAUNG SHWE

Certes, il y a du monde, c’est indéniable mais même dans le village où tout le monde dort, il n’y a pas de touristes partout dans les rue. Déjà, c’est positif si on reste sur place plusieurs jours ! Deuxième point : A part les premières minutes sur la barque (ou effectivement, vu qu’on part tout.e.s du même endroit, on voit beaucoup de visages pâles), le reste de la balade, vous aurez l’impression d’être seul.e. Bien sûr, je ne parle pas des stops dans les boutiques ou les temples !

Après, c’est aussi une question de parcours ! En effet, votre expérience peut être tout à fait différente si vous restez deux heures sur le lac et que le guide vous emmène toutes les deux minutes dans une boutique acheter quelque chose. Il vaut mieux partit tôt le matin et revenir pendant le coucher de soleil : Cela vous permettra d’aller plus loin et dans des coins plus isolés que la plupart des excursions. Une journée entière ne suffit déjà pas à tout explorer !

Les balades en vélo autour du lac sont aussi à recommander chaudement ! Nous, on a commencé quelques minutes et puis là, petit traquenard ! On voit un panneau avec écrit dessus que si on monte tout en haut, on verra des vignes et on pourra déguster plusieurs vins. Le genre d’argument qui est sûr de gagner à tous les coups ! Evidemment, on n’a pas continué notre balade mais on a passé toute l’après midi et le début de soirée à discuter avec plein de personnes super sympa. Au niveau de la vue , c’était plutôt sympa ! 

Après avoir passé plusieurs heures à profiter de ce beau vignoble, on rentre prendre une douche avant de rejoindre un couple de Français.e.s au resto (on avait passé deux heures avec eux en haut de la petite colline en goûtant les vins). Après plusieurs semaines sans boire tellement d’alcool, cette petite remise à jour des compteur éthyliques fut bien agréable !

Pour couronner le tout, on s’est fait plaisir le dernier soir en allant dans le resto le plus chic de la ville tenu par un Suisse francophone. Le cadre du lieu et la bouffe était exquis ! Pour une quizaine d’euros à deux, on a eu droit à du grand art culinaire ! Cela a peut être évolué depuis 2015 mais en tous les cas, je vous recommande à 100% ce restaurant (dont le nom m’échappe) à étage à quelques secondes de l’embarcadère de Nyaung Shwe  !

THIBAW / HSIPAW EN BIRMANIE

La ville d’Hsipaw peut être un point d’entrée ou d’arrivée pour effectuer des treks. De notre côté, nous avions opté pour en faire à Kalaw donc nous avons juste passé du temps à explorer à pieds les alentours. Toutefois, j’avoue que j’ai été un peu déçue par rapport à mes attentes. J’avais en tête que ce serait une ville moins bruyante et plus reposante ! Toutefois, dès que vous en sortez, vous pouvez rapidement trouver un peu de tranquillité dans cette belle région. 

Ce rituel du thé birman (très bon mais plein de sucres!) est l’un de mes souvenirs préférés dans la ville. Tous les jours, nous venions prendre notre thé ici, dans ce petit boui-boui face à la route ! Effectivement, l’emplacement n’était pas top mais il était proche du logement, la famille était sympa et le thé très bon. Pas besoin de beaucoup plus pour que je devienne une cliente fidèle ! 

LE VILLAGE DE KALAW EN BIRMANIE

Le village de Kalaw est parfait pour se poser quelques jours loin de l’agitation des grandes villes ! Forcément, vu la photo, vous vous dîtes, elle se fiche un peu de nous là ou quoi ? Je vous rassure, les rues n’étaient pas comme ça d’habitude ! C’est juste que c’était une période de festivités ! Des pétards partout (flippant avec les gamin.e.s qui courent), des musiques, de l’alcool et des danses ! On note évidemment au passage que seuls les hommes buvaient.

UN TREK A KALAW EN BIRMANIE

Dans ce petit village, tout le monde y passe principalement pour une chose : Faire des petit treks dans la région ! Comme on n’est pas très originales, on a fait pareil ! Pendant deux jours, on a marché avec un guide et plusieurs autres nanas. Un petit groupe très sympa et des balades qui nous ont permis de découvrir la campagne birmane. Nous marchions environ 7h par jour mais il n’y avait pas de difficultés majeures. Beaucoup de personnes optent pour le trek qui relie le Lac Inlé à Kalaw (ou l’inverse bien sûr!) en deux ou trois jours ! Je ne l’ai pas fait mais les avis semblent plutôt bons. 

MAWLAMYINE

Tout.e.s les voyageurs et voyageuses qui veulent passer la frontière (à Mae Sot) entre la Birmanie et la Thaîlande transitent par cette ville. En effet, c’est un point stratégique (ancienne capitale de la Birmanie britannique) qui permet de rayonner quelques jours dans toute cette belle région pour aller visiter des îles, des grottes, des statues et des temples !

LA PAYA KYAIKTHANLAN

La pagode qui surplombe la ville est une petite merveille ! Cette plateforme religieuse perchée plus près des nuages que les autres pagodes de la Colline offre un diaporama incroyable sur la ville. Sa structure et sa situation géographique qui surplombe la ville fait d’elle l’une des sérieuses prétendantes au titre de « plus belle pagode d’Asie du sud-est ». Allez y pendant le coucher du soleil, c’est magique !

HPA-AN

Dans la ville, pas grand à faire mais  toute la région d’Hpa-an est franchement un régal pour les pupilles ! Ses paysage karstiques (roches étranges que l’on retrouve aussi dans la baie d’Halong par exemple), le monastère de Kyauk Kalap entouré d’eau, les rizières autour des grottes de Saddar et le Jardin de Lumbini sous le mont Zwegabin qui compte des centaines de  bouddhas disséminés un peu partout ! Bref, que des bons souvenirs dans ce coin magnifique !

LA GROTTE DE YATEAK PYAN

GAUNG SE KYUN 

Si vous en avez un peu marre des voitures, rendez-vous à quelques minutes en bateau de Mawlamyine sur ce petit îlot de 4 ha qui se nomme l’Ile au Shampooing car au 14eme siècle avait lieu la cérémonie du lavage de la chevelure royale. Aujourd’hui, il reste la tranquillité d’un bout de terre préservée de la modernité. Ici, on s’assoit, on profite des oiseaux, des moines qui passent doucement devant vous et on respire à plein poumons dans ce havre de paix !

MANDALAY

Mandalay est une grande ville qui ressemble vraiment à une ville comparativement à Yangon qui fait un peu abandonnée. Le trafic est soutenu, les bruits sont désagréables comme dans chaque Cité de plus de 3000 âmes, mais vous pouvez trouver des petits trucs à faire vraiment sympa : Des balades près des cours d’eau, visiter des pagodes ou des monastères et s’imprégner de la vie locale en allant manger dans un bar/ resto du quartier assez typique. 

L’ILE D’AVA (PRES DE MANDALAY)

Cette île artificielle, ancienne capitale royale de Birmanie, a un charme fou ! Une fois arrivé.e, vous pouvez vous promenez à vélo, en calèche ou à pied (attention, ça peut vraiment être un peu juste si vous n’avez qu’une demi journée et que vous voulez tout voir). C’est encore un souvenir super sympa que cette longue balade à pied dans un cadre préservé ! Un endroit à ne pas louper si vous passez à Mandalay ! 

Si vous êtes intéressé.e par l’Asie, vous pouvez consulter l’article dédié aux villes les moins chères du continent 🙂

Fondatrice du Mag Voyage Alternatif. Je suis partie en 2009 en solo pour faire un grand tour d'Asie et depuis, je reprends inlassablement mon sac à dos pour découvrir de nouveaux lieux ! J'ai ouvert ce blog pour partager ma passion du voyage ! Mon but : Être un blog incluant qui vous donne envie de partir à votre tour !

Leave a Reply
Your email address will not be published. *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :