Visiter Kep : Une immersion dans le Cambodge rural

Les meilleurs endroits à Kep et Kampot

La ville de Kep est la ville cambodgienne « sympa » la plus proche de la frontière vietnamienne. C’est là que je me suis posée quelques jours après mon second voyage d’un mois au Vietnam. Pour ce second périple, je suis repassée par la superbe ville d’Hoi An puis je suis allée m’aventurer du côté de Da Nang, située à quelques kilomètres, avant de repasser voir la station balnéaire de Nha Trang et continuer le long de la côte jusqu’au Delta du Mekong dans la ville de Can Tho. C’est de là que j’ai pris un bus pour me rapprocher de la frontière cambodgienne pour enfin arriver à Kep !


Connaître un peu mieux Kep


La station balnéaire de Kep fut créée au début du 20ème siècle par les Français.es qui la surnommèrent Kep sur Mer. Par la suite, les Khmers rouges se sont emparé.es de la région et ont détruit une grande partie des demeures coloniales présentes. Par son aspect tranquille de bourgade de province, elle me fait un peu penser à Prachuap Khiri Khan en Thaïlande. La ville, bien qu’assez petite, offre des ambiances très différentes entre le marché aux crabes, le coin des pêcheurs et la plage. Si l’on s’enfonce un peu dans les terres, on sera vite charmé.e par l’environnement des plantations de poivre qui est l’une des attractions majeures de la région !

statue kep cambodge


Comment arriver à Kep ?


Il y a plusieurs bus et minivans qui font des allers/retours plusieurs fois par jour entre Kampot et Kep. Le billet coûte 3 dollars. Vous pouvez également rejoindre Phnom Penh (plusieurs bus par jour) en un peu plus de 4h (à cause des bouchons à l’entrée et à la sortie de la capitale) ou Sihanoukville (environ 2h30). Si vous souhaitez encore plus d’options, le mieux est de vous rendre à Kampot (vous y serez en moins de 45 minutes en minivan, 3 dollars le trajet). Cependant, ne vous en faîtes pas, la plupart du temps les guesthouses proposent beaucoup de trajets dans le pays, vous ne devriez pas être contraint.e de passer par une ville pour en rejoindre une autre (sauf si elle est sur le trajet, of course !).

incontournables kep
Retrouvez mes voyages sur Instagram 🙂

Que voir dans la ville de Kep ?


Le marché aux crabes

Un endroit idéal pour acheter ce dont on a besoin ou alors (et c’est généralement ce que les touristes font) pour y déguster directement les produits de la mer cuisinés. Il y a quelques restaurants à côté du marché si vous souhaitez être un peu mieux installé.es. Nous sommes allées à la Baraka. Un endroit très sympa si vous prenez les tables devant la mer. Les tarifs sont un peu plus élevés à Kep qu’ailleurs car la ville reste l’endroit privilégié des phnompenhois.es le week-end.

Boire un cocktail devant le coucher de soleil

Je vous conseille vraiment d’aller voir un coucher de soleil au Sailing Club à Kep. L’endroit est magnifique et le budget reste raisonnable si vous n’y allez que pour un cocktail. La bouffe est délicieuse mais par contre, il faudra un peu plus aligner les billets !

Les plantations de poivre

Les plantations de poivre de la région de Kampot (qui en fait sont aussi et surtout situées autour de Kep) sont réputées dans le monde entier. Vous avez la possibilité de faire une visite guidée et gratuite et de connaître ainsi le processus de fabrication. C’est à ce moment là qu’on se sent compte du travail effectué (surtout pour le tri des grains…). La plus connue est la Sothy’s Farm mais elles sont toutes dans le même coin si vous souhaitez en visiter d’autres. Les visites se font en plusieurs langues et sont réalisées par des volontaires étranger.es qui restent sur place entre une semaine et un mois. Je n’ai visité que la Sothy’s Farm à Kep et je vous recommande vivement la visite et éventuellement l’achat de poivre sur place 🙂

Les temples

Kep est aussi un bon endroit pour visiter quelques temples ! Il y en plusieurs dans la ville et aux alentours qui sont très intéressants ! Le plus simple est de louer un scooter et de vous déplacer dans la campagne environnante au gré de vos envies !

les temples au cambodge
Envie d’écouter un podcast ?

Le Parc NationalCe parc national est situé quasiment dans la ville donc il est très facile d’accès ! Parfait si vous avez envie de prendre un peu d’air frais. La route n’est pas super bonne donc si vous avez un scooter et qu’en plus, vous êtes deux dessus, c’est peut être le top ! Le mieux reste de prendre une moto mais avec un peu de patience, c’est jouable aussi en scooter ! Si vous n’avez pas le temps de voir ce parc mais que vous allez à Kampot ensuite, il en existe un très sympa à faire aussi !

Butterfly FarmUn grand jardin apaisant où l’on peut voir de près les papillons. Il y a un café/resto sur place mais je ne peux pas vous en dire plus car je suis passée le matin et ce n’était pas encore ouvert. Pour y accéder, vous devez emprunter un chemin de terre et l’entrée coûte 1 dollar. Sympa à faire si vous avez envie d’un peu de repos et/ou que vous venez avec des enfants.

Les plages : Ne vous attendez pas à des plages tropicales avec une eau turquoise. Ce sont des plages mignonnes et tranquilles, surtout envahies par les Cambodgien.nes le week-end qui viennent se baigner à moitié habillé.es.

les plages au cambodge
Retrouvez mes voyages sur Instagram

Le logement à Kep


Khmer House Bungalow : Pour mes premiers jours dans la ville de Kep, j’ai choisi l’option d’une habitation traditionnelle khmer. L’avantage, c’est que c’est très mignon et que l’emplacement était très au calme. L’inconvénient, c’est qu’il peut vite faire chaud et humide à l’intérieur ! A vous de voir ce que vous préférez mais honnêtement, l’endroit est super paisible, avec un champ et des vaches à l’arrière. Le café/resto propose tout ce dont vous avez besoin pour vous sustenter et évidemment vous pouvez réserver vos billets pour la suite de votre voyage en passant par cette guesthouse familiale très sympa. Elle est un peu excentrée de l’hyper-centre mais propose des scooters à la location pour 5 dollars la journée.

Khmer House Hostel : Lors de mon second séjour, j’ai également opté pour la tranquillité, toujours dans une maison traditionnelle khmer mais située à l’opposé de la première guesthouse et où les chambres ont un rapport qualité prix super intéressant. On y trouve des habitations spacieuses*, des salles de bain modernes et le restaurant n’est pas mal du tout. Cette guesthouse propose également des scooters à la location pour 6 dollars ou 5 dollars si vous louez plusieurs jours. Un aller/retour en tuk-tuk est gratuit si vous allez manger dans leur resto au marché aux crabes.

RéductionsSi vous passez par ce lien pour votre réservation sur Booking, vous bénéficierez de 15 euros de réduction une fois votre séjour effectué 🙂 Pour vous loger au Cambodge ou ailleurs, n’hésitez pas non plus à faire un petit tour sur Airbnb, vous pouvez tomber sur des plans appartements ou maisons très sympa !


Pensez-y : Kep est également un lieu intéressant quand vous devez repasser à la frontière pour faire un visa business. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’y suis retournée une seconde fois ! Si vous travaillez dans la capitale, Kep sera vraiment un lieu très agréable qui vous ressourcera des bouchons de Phnom Penh ! Je signe et persiste à adorer ce petit coin tranquille !


*Attention, peut être que toutes les habitations n’ont pas le même standing. J’ai pris une chambre double classique mais demandez bien à en visiter plusieurs si c’est possible.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.