Explorer Chiang Mai dans le nord de la Thaïlande

Chiang Mai est située à 700 km au nord-ouest de Bangkok et elle compte plus de 300 temples dont 121 sont réunis à l’intérieur de la vieille ville. C’est aussi une très bonne base pour visiter les environs à vélo ou en deux roues pendant une semaine, histoire de bien profiter des paysages environnants ! C’est également l’endroit idéal pour tester pas mal d’activités ! Chiang Mai, c’est une vieille ville (fortifiée) mais aussi de nombreux autres quartiers qui se sont greffés autour ! On y trouve de nombreuses possibilités de sorties nocturnes et de cafés / restaurants pour se remplir la panse ! Bref, vous aurez l’embarras du choix. C’est parti pour la visite !

Ce qu’il faut savoir avant de se rendre à Chiang Mai

  • Ne vous attendez pas à une petite ville tranquille, sans bruit et sans voiture. Une fois que vous êtes prévenu.e, vous trouverez tout de même des coins plus relax et le cadre environnant (à plusieurs kilomètres en dehors de la ville) est très verdoyant et plus paisible.
  • Prenez bien votre permis international avec vous. Si vous louez un scooter et que vous n’avez pas de permis moto, vous risquez de payer une amende (le montant varie, c’est un peu à la tête du client/de la cliente). Elle n’est pas très élevée mais toute l’hypocrisie se situe dans le fait que les flics vont vous filer un papier en thaï (donc vous ne comprenez rien) et cette « contravention » vous permettra de conduire « sans permis moto » pendant 3 jours. Ensuite, si vous vous refaites contrôler, il faudra repayer une amende. Ne prenez que le strict minimum dans votre porte monnaie, pour leur dire que vous n’avez que ça sur vous…et le reste de l’argent vous le planquez ailleurs !

Mes impressions sur Chiang Mai

En 2018, je mettais les pieds pour la cinquième fois en Thaïlande et pour la troisième fois à Chiang Mai. Je ne suis pas tombée tout de suite sous le charme car je m’attendais sûrement à un endroit moins touristique (en 2009, c’était déjà le cas). A l’époque, je n’avais pas non plus loué de scooter ni de vélo, ce qui limitait mes déplacements. La ville est étendue et si vous souhaitez aller d’un quartier à l’autre, cela peut vraiment être éprouvant à pied, surtout avec la chaleur et l’humidité (parfois insupportable) de la journée…Par conséquent, comme la plupart des touristes, je m’étais surtout contentée de visiter la vieille ville. Ne faîtes pas comme moi la première fois, il faut vraiment explorer les autres quartiers qui ne se ressemblent pas du tout ! En 2018, j’y suis restée quasiment un mois et du coup, j’ai pu louer un vélo pendant tout mon séjour et un scooter pendant quelques jours pour visiter les environs. C’était parfait !

Que voir dans le nord de la Thailande


Cours de cuisine & yoga


La ville est très réputée pour ses cours de cuisine thaï : Il y a plusieurs écoles qui proposent des cours à la (demi)-journée où les élèves sont initié.es à l’utilisation des herbes et des épices, visitent un marché local et reçoivent des explications culinaires. Une fois le repas préparé, tout le monde peut manger ! En ce qui concerne le yoga, beaucoup de personnes profitent d’un passage dans la ville pour prendre des cours. Ce sont généralement des personnes qui restent assez longtemps mais rien ne vous empêche de tenter l’expérience si vous êtes là quelques jours !


Tester un massage thaï


En Thaïlande, les massages traditionnels sont extrêmement répandus et considérés comme indispensables. Vous n’aurez aucune difficulté à trouver des centres de massages dans n’importe quel quartier de Chiang Mai. Attention, la qualité des prestations peut changer du tout au tout selon les masseurs/masseuses et la gamme de prix fluctue selon le standing de l’établissement. Depuis plusieurs années, il est possible de se faire masser par des détenues qui, au plus tard, sortiront dans les 6 mois. L’argent qu’elles gagnent leur est transmis à leur sortie. Un moyen de réinsertion plutôt intéressant, même si j’ai eu l’impression que c’est devenu un gros business. Si vous avez des infos sur le sujet, je suis preneuse !


Profitez d’adresses très sympa


Pour avoir séjourné un mois et demi dans la ville (en 3x certes!), j’ai eu le temps de tester de nombreuses adresses. Je me suis beaucoup servie de l’article de Corinne (qui a passé un an à Chiang Mai) pour mes expériences culinaires ! Généralement, je mangeais aussi une fois (au moins) par jour de la street food : La Thaïlande est le sans doute l’un des meilleurs pays pour la tester, elle est excellente et très peu onéreuse !

Mes cafés testés et approuvés

  • L’Ombra Café: J’y suis allée trois fois pour prendre un petit déjeuner très complet car il était situé à 500 mètres de mon condo ! Très agréable et tranquille !
  • Le Clay Garden : Le jardin est incroyable, c’est sans doute le plus beau de la ville ! Je n’ai testé qu’un jus de fruits frais mais rien que le cadre somptueux vaut largement la visite.
  • Le Rustic & Blue : Super adresse pour prendre un brunch ou y prendre son café avec une petite pâtisserie. L’endroit est souvent plein et on comprend pourquoi.
  • Le Fern Forest Café : Un autre lieu super agréable ou j’ai pris à plusieurs reprises des pâtisseries  incroyables ! Quand vous êtes en manque de sucre, c’est parfait et le jardin est top !

Mes restaurants testés et approuvés

Sachez que les cafés cités plus haut proposent également de quoi se mettre quelque chose sous la dent et c’est délicieux !

  • Il y a de nombreux restaurants du côté de la rivière, je vous conseille d’y faire un tour si vous voyagez à deux en amoureux.euses. J’ai testé un poulet coco au curry à  The Riverside  mais il y  a sûrement d’autres restos très bien également dans le coin !
  • Khao Soy Nimman : Comme son nom l’indique, on sert des Khao Soy  ! C’est un peu la spécialité quoi ! Les prix sont super corrects et les plats répondent présents niveau qualité ! Un très bon choix si vous ne voulez pas dépenser trop dans le quartier de Nimman.
  • Garibaldi’s Brasserie : Juste en face de Khao Soy Nimman, on trouve cette brasserie qui fait des Happy Hour de vin rouge. Evidemment, j’ai répondu présente à l’appel ! Petite terrasse pour une soirée en amoureux.euses avec de bons plats et du vin rouge !
  • The Falafelist : J’ai connu ce restaurant grâce à une nana russe qui habitait à Chiang Mai et franchement, ça déchire grave ! Les assiettes sont énormes et la qualité au rendez-vous. Le prix est vraiment super correct pour la prestation ! Tu pues de la gueule en sortant mais t’es content.e.
  • Blue Diamond : Belle découverte grâce à Catherine avec qui j’ai eu l’occasion de faire un podcast ! Le resto ouvre très tôt le matin et sert de très bons plats dans un petit jardin très agréable. Il y a également une boutique pour acheter des produits sains et très bons !
  • Royal Project Shop  : Ce magasin vend des fruits, légumes et du café de la Fondation du même nom. Les produits sont de très bonnes qualités et le lieux est chaudement recommandé par la même Catherine. C’est le seul lieu de la liste que je n’ai pas testé mais qui vaut apparemment le coup !
  • On parle souvent du Beast Burger comme étant l’endroit pour aller manger des hamburgers. J’ai testé et je l’ai trouvé un peu dégueulasse. Peut être que c’était le jour avant Songkran, peut être que c’était la sauce fromage bleu pas bonne…Quoiqu’il en soit, mauvaise expérience pour moi ! J’ai préféré le hamburger du Mac Do, c’est vous dire ! A vous de tester !

Deux autres endroits que je recommande

Le bar North Gate pour les concerts de jazz avec des musicien/nes incroyables chaque soir. Je suis tombée par hasard dessus car ma guesthouse (Cool Guesthouse, prenez les chambres du haut) des deux premiers jours était à quelques mètres. L’ambiance est très décontractée et la qualité au rendez-vous !

Piscine publique au Sathutham Plaza : On y trouve plein d’endroits pour manger ainsi qu’une piscine publique peu chère, surtout si vous prenez un abonnement au mois (500 baths il me semble). Il n’y a que des thaïs et l’ambiance est donc bien différente des condos avec piscine. Par contre, attention, en fin de journée, il y a plein de monde. Si vous cherchez une piscine plus classe, il est tout à fait possible de squatter les piscines des condos ou des hôtels moyennant finances.


Visiter quelques temples


Comme je vous le disais en préambule, la ville de Chiang Mai regorge de temples ! Si vous vous baladez à pied ou à vélo dans la vieille ville, vous allez forcément tomber sur plusieurs d’entre eux. Je vous donne ici quelques pistes :

  • Wat Phra Singh : Typique du style Lana que l’on retrouve également à Luang-Prabang au Laos.
  • Wat Chiang Man : Le plus ancien temple de Chiang-Mai
  • Wat U mong : Situé dans la fôret
  • Wat Phra That Doi Suthepà 16 km de Chiang Maï ! C’est l’un des plus agréable et plus connu, perché sur la montagne. J’ai opté pour le scooter pour l’aller retour et je ne regrette pas !

Sachez que l’on trouve également des mosquées à Chiang Mai (il y en a plus d’une dizaine), la plus ancienne et  intéressante étant la Matsayit Chiang Mai (ou mosquée de Ban Haw), qui se situe pas loin du bazar de nuit. Il existe également deux temples hindous le Devi Mandir et le temple Namdhari. Juste pour changer un peu, parce qu’au bout d’un moment, vous allez saturer des temples bouddhistes 🙂 


Chiang Mai et les Digital nomades


Depuis plusieurs années, la ville la plus touristique du nord du royaume de Siam abrite un nombre croissant d’étranger.es géographiquement libres. On les appelle les digital nomades car iels ont simplement besoin d’un ordinateur et d’une bonne connexion internet pour pouvoir travailler de n’importe où. La plupart sont freelance et exercent de nouveaux métiers nés grâce au web. Si vous souhaitez avoir les témoignages d’expatriées à Chiang Mai, rendez-vous sur le podcast !


Liste des podcasts sur la Thaïlande


La ville offre donc de nombreux cafés assez trendy et des espaces de co-working, ainsi qu’une qualité de vie très agréable, en dépit de la pollution. En effet, vous trouverez de nombreux condos avec piscine et fitness pour moins de 500 euros par mois, ce qui n’est pas négligeable quand vous commencez à être freelance ou quand vous êtes déjà installé.es à votre compte mais que vous n’avez pas de rentrées d’argent régulières.


Voir un match de boxe thaï (muay thaï)


A plusieurs reprises, quand j’étais venue en Thaïlande, je m’étais dit : « Faudrait aller voir un match de boxe thaï quand même » mais bon, j’appréhendais un peu la violence du combat. Et puis finalement, j’ai fait le podcast avec Hélène qui est boxeuse, des amies de Paris étaient à Chiang Mai avec moi à ce moment là. Bref, c’était les bonnes conditions pour y aller, même si je suis une petite âme fragile qui n’aime pas la violence et le sang. Finalement on a été voir un match au Stade Thapae qui est juste génial. Vous avez le ring et tout autour, il y a des bars et restaurants. Il y a plusieurs matchs pendant la soirée, avec en alternance les filles et les gars. On commence par les plus jeunes et on termine par les plus confirmé.es. Généralement, dans ce stade, il y a toujours un match avec un.e boxeur/euse étranger.es chez les hommes et chez les femmes ! Il existe aussi des cours de boxe thaïlandaise où les étranger.es peuvent apprendre le Muay Thai.

La boxe Muay Thai à Chiang Mai
Dans une salle de boxe après le podcast avec Hélène.

Chiang Mai et tourisme responsable


Les éléphants : Chiang Mai est également connu pour ses éléphants, l’emblème du pays. Pourtant, de nombreux thaïs n’hésitent pas à en faire les esclaves des touristes. De nous, donc ! Faire monter plusieurs personnes sur la tête d’un éléphant n’est pas anodin et chacun.e doit s’interroger sur sa propre responsabilité vis à vis de ces pratiques. Bien sûr, il existe des centres plus éthiques où les éléphants sont bien traités mais comme je ne connais assez bien tous les centres et les personnes qui y travaillent, je préfère ne pas donner d’adresse. Je vous encourage vivement à lire l’article de Seth et Lise sur le sujet.

Les ethnies localesC’est sans doute l’un des penchants les plus abjects que le tourisme de masse a généré. Celui qui essentialise des citoyen.nes pour en faire des bêtes de foire ! Les identités des personnes ne sont pas figées et porter tels costumes ou avoir certaines caractéristiques physiques ne peuvent pas et ne doivent pas déterminer de manière absolue les gens. Généralement, les ethnies sont parquées dans un endroit et vendent des choses aux touristes. C’est une image bien triste. De l’autre côté, le tourisme permet de générer du fric. On peut donc être partagé.e sur la question mais personnellement je ne vais jamais dans les zoos (animaux ou humains), ni dans les cirques (animaux ou humains toujours). Méfiez-vous encore plus si c’est une agence qui organise le tour !


Célébrer Songkran !


Mi-avril, il y a un festival à ne pas manquer, c’est Songkran ! J’ai eu la chance d’y participer et j’en garde un excellent souvenir ! Pendant 4 jours (parfois ce sera plus 5 jours…), des centaines de personnes sortent dans la rue pour s’asperger d’eau, font péter le karaoké et s’abreuvent de bièresToute la ville défile le long des douves que ce soit en famille ou entre ami.es. Je me suis prise des centaines de sceaux d’eau dans la tronche quand j’étais sur mon vélo et avec le sourire s’il vous plait 🙂 En pleine journée, c’est juste top mais le soir, si vous décidez d’aller au resto, vous arriverez trempé.e si vous prenez le scooter ou le vélo ! Franchement, c’est une expérience absolument incroyable !


Tenter d’autres sorties culturelles


Le centre culturel et artistique de Chiang Mai avec ses salles d’animations interactives, des concerts et des expositions, des ateliers et une bibliothèque. Le Musée National de Chiang Mai fondé en 1954 qui compte plus d’un million d’objets. Si vous recherchez un peu de fraîcheur (vous allez voir, ça va arriver…), vous pouvez aller au parc (Suan Buak Hat) au sud de la Vieille Ville, faire du shopping dans le grand centre commercial Maya ou bien squatter la piscine d’un hotel, d’un condo ou bien tester une piscine publique. Vous payerez le droit d’entrée qui tournera généralement autour d’un ou deux euros. Si vous avez envie d’une soirée cinéma, vous pouvez aller au Major Cineplex.


Flâner dans les marchés de nuit


Il existe de nombreux marchés de nuit et cela constitue d’ailleurs l’une des attractions touristiques majeures de la ville. On y trouve des boutiques traditionnelles où l’on vend un peu de tout à des prix très différents selon votre tête et votre capacité à bien négocier. Il est préférable de parcourir tout le bazar avant de négocier pour connaître un peu les prix.

  • Le Marché de nuit d’Anusan
  • Talat Somphet (principalement des mets  de bouche)
  • Talat Warotot
  • Sunday Walking Street  du dimanche de 16h à minuit 

Marché de nuit à Chiang Mai


Trouver le bon logement


Louer un condominium si vous restez + de 3 semaines : Sachez que les locations sont plutôt sur des longues durées (un mois minimum et les contrats peuvent aller jusqu’à 1 an ou plus) mais certain.es propriétaires acceptent les locataires pour 3 semaines. J’en ai visité une bonne dizaine avant de me tourner vers un condo que j’avais déjà repéré sur internet et qui était dans un quartier que j’aime beaucoup et pas cher du tout. Pour le mois, il coûtait 100 balles ! Après, il faut également compter un loyer d’avance, l’électricité, l’eau, etc mais en tout, ça reste extrêmement attractif !

Louer un Airbnb si vous restez entre 1 semaine et 3 semaines : C’est un super moyen pour se sentir un peu chez soi et avoir un peu plus d’intimité. Airbnb est une option que j’utilise de temps en temps en voyage et qui peut être vraiment super sympa quand vous voyagez à plusieurs, en famille, en couple ou avec des ami.es.

Prendre un hotel ou une guesthouse si vous restez moins d’une semaine : Comme dans le reste de la Thaïlande, il est tout à fait possible de se loger pour des petits budgets ou avoir des prestations incroyables ! J’ai déjà testé les deux à Chiang Mai, un dortoir à moins de 2 dollars et un hotel de luxe avec Jacuzzi (entre 50 et 70 euros la nuit) pendant 4 jours quand on était à deux. Mon pote voulait du luxe et a payé, j’étais juste là pour poser mes grosses miches dans le jacuzzi et lui tenir compagnie 🙂 Entre les deux, j’ai également testé des chambres très propres et très mignonnes à 10/15 euros la nuit. Vous trouverez tout ce qui correspond à vos attentes et votre budget à Chiang Mai !


Comment se rendre à Chiang Mai ?


Train : La gare ferroviaire est à Thanon Charoen Muang, un petit peu excentré du centre-ville. Il y a des trains tous les jours qui relie Chiang Mai à d’autres grandes villes de Thaïlande. Vous pourrez vous rapprocher de postes frontières pour les pays limitrophes. Vous pouvez aller sur State Railway of Thailand pour plus d’informations.

Avion : Il y a un aéroport international à quelques kilomètres du centre ville qui propose denombreuses destinations internationales et nationales. De plus, les vols internes.Pour comparer les vols, j’utilise Google Flight et le comparateur Skyscanner.

Bus : Il y a 2 gares routières dans la ville. Vous pouvez rejoindre de nombreuses villes en Thaïlande et certaines villes au Laos et en Birmanie (vérifier bien si les postes frontières sont ouverts)


Comment circuler dans la ville ?


  • Songtaew : Soyons clair dès le départ, il n’y a pas de transports publics à Chiang Mai mais vous pourrez utiliser les songtaew rouges qui font office de taxi partagé (30 baths la course).
  • Scooter & Vélo : Le vélo & le scooter sont, selon moi, les meilleurs moyens de circuler dans la ville, même si vous allez avoir pas mal de circulation dans les grandes artères et des fumées de pot d’échappement au carrefour les plus embouteillées. La majorité des touristes optent pour la location de scooter qui permet de se faufiler entre les voitures pendant les embouteillages. Cependant, dans les petites ruelles plus tranquilles de la vieille ville, on y trouve plus son compte à vélo, sans compter l’empreinte écologique…
  • Taxi & Grab : Jusqu’en avril 2018, il était également possible de circuler grâce à l’application Uber mais GRAB a racheté les parts du marché du géant américain pour l’Asie du Sud-Est donc vous ne pouvez utiliser que l’application GRAB.
  • Tuk-Tuk : Il n’y a pratiquement pas de taxis. Si vous arrivez à l’aéroport ou à la gare, vous en trouverez, mais pas ailleurs! Pour parer à l’absence de ceux-ci, vous pourrez héler les tuk-tuks. Au Cambodge, il existe une application PassAppTaxi qui fonctionne comme Grab mais avec les Tuk-Tuk, je ne sais pas si elle fonctionne en Thaïlande !

Si toutes ces options ne vous conviennent pas, il vous reste la possibilité de louer les services d’un chauffeur une journée ou plusieurs jours. Les tarifs sont très raisonnables par rapport au service proposé, surtout si vous êtes plusieurs.


Que faire dans les environs de Chiang Mai ?


  • Le lac de Huay Teung Thao est situé à 12 km au nord-ouest de la ville et est très prisé des locaux le week-end pour pique niquer. C’est l’occasion de se baigner, de louer des planches à voile et de profiter du paysage dans les petites huttes de bambou, à l’ombre !
  • Chiang Rai : Vous pouvez y passer pour voir le temple blanc. Si ma mémoire est bonne, certaines agences proposent de s’arrêter une trentaine de minutes pour le visiter avant de continuer vers la frontière avec le Laos. C’est l’option que j’avais prise, à l’époque en 2009, il me semble…
  • La boucle de Mae Hong Son est un circuit de plusieurs jours dans le nord de la Thaïlande : Pai, Mae Hong Son, Chaem, etc que l’on fait généralement en scooter. Les paysages sont somptueux !

Rejoignez la communauté sur Facebook. Si vous aimez les podcasts, abonnez-vous sur Itunes et Soundcloud


 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.