Les lieux alternatifs du Grand Paris

Toutes ces initiatives ont une véritable dimension sociale en associant les populations à l’écosystème du territoire dans lequel elles évoluent. Alors allez-y et kiffez ❤️ 

Vous venez visiter le grand Paris ou bien vous êtes à la recherche d’un endroit qui change un peu des bars pourris des grands boulevards ? Allons voir des lieux moins visibles où la culture est là, bien présente, vibrante et sincère. Malheureusement certains lieux alternatifs de cette liste sont également éphémères et par conséquent, il faudra vérifier avant votre venue s’ils sont encore ouverts ! C’est un peu en leur mémoire que j’ai voulu écrire cet article !


LA HALLE PAPIN A PANTIN


Le collectif Soukmachines a fait d’une ancienne usine sous verrière, un lieu culturel interactif qui propose des expos ouvertes au public, des installations pour les familles, des salles de répétition pour les artistes et des soirées endiablées le week-end. En prime, vous ramenez vos ingrédients et les barbecues (charbon compris) sont à dispo.


MAINS D`ŒUVRES A SAINT-OUEN


Ouvert depuis 2001 à Saint-Ouen, cet espace hybride (cantine, studios d’enregistrement, ateliers créatifs, activités sportives, formations professionnelles, festivals) a pour vocation d’encourager « l’imagination artistique et citoyenne ». Grâce à une démarche associative mêlant plusieurs disciplines, le lieu s’est forgé une identité forte.


LA VILLA MAIS D`ICI – AUBERVILLIERS 


Ce lieu de création, installé dans une ancienne usine de charbon à Aubervilliers, accueille tout au long de l’année des artistes en résidence autour des arts visuels et vivants. Elle organise des événements artistiques, des stages professionnels, des ateliers de pratiques amateurs…Un peu la même ambiance et philosophie qu’à la Halle Papin.


GROUND CONTROL – PARIS 12


Ground Control a quitté le 18ème et son Grand Train pour un nouvel espace situé à quelques pas de la gare de Lyon, rue Charolais dans le 12ème. Le Ground Control, c’est une maxi terrasse à ciel ouvert de 1500m2 ! Là-bas, vous pouvez chiller dans une baignoire, trinquer sur un vélo, jouer au ping pong, danser au milieu de la piste…


LE CENT QUATRE – PARIS 19


C’est sans doute l’un des lieux alternatifs les plus connus du grand public, faut dire aussi que la structure existe depuis 2008 et contrairement à d’autres, elle n’est pas éphémère ! Une bâtisse impressionnante avec dedans des expos, des ateliers, de l’art collaboratif, des cours de Yoga et surtout la possibilité de s’y rendre sans rien acheter. Rare à Paris.


LA NEF – PANTIN


Cette « Manufacture d’utopies » implantée depuis 2007 dans une ancienne briqueterie du quartier de l’Église de Pantin, héberge une compagnie marionnettiste, qui fait aussi du théâtre et de l’écriture contemporaine. Elle propose également des formations, des rencontres, des ateliers, des résidences d’artistes, des spectacles et des scènes ouvertes…


LA FERME DU BONHEUR – NANTERRE


Il y a le Nanterre de ceulles qui vont bosser tous les matins et puis le Nanterre du dépôt pétrolier, coincé entre deux autoroutes. C’est à peu près là que certain.e ont décidé d’y installer une ferme dans laquelle on trouve des moutons et des cochons. Une belle friche culturelle et festive qui change du béton environnant…


FREEGAN PONY – PORTE DE LA VILLETTE


Dans ce squat / resto alternatif situé sous le périphérique parisien, on peut manger pour moins de 10 euros des produits invendus du marché de Rungis et des magasins bio de Paris. Un lieu qui fait du bien à l’estomac et on en redemande ! Généralement, il faut réserver avant de vous pointer. Ambiance bobo garantie pour ceulles que ça inquiéterait 🙂


LA DYNAMITERIE – CUGNY ( 77 )


Abandonné pendant des années, cet ancien complexe industriel a été réhabilité pour notre plus grand bonheur puisque aujourd’hui, on y trouve de l’art, de la philo, du cinéma, de l’architecture et de la musique ! Ce véritable laboratoire d’expérimentations artistiques organise également des festoches et grosses soirées ! Une bonne raison d’aller faire un tour en Seine et Marne pour aller respirer un peu l’air pur !


LA BRICHE – SAINT DENIS


La Briche est un lieu atypique situé à Saint-Denis regroupé autour de deux cours et d’un jardin. Cet atelier de ferrailleurs a été réhabilité en ateliers d’artistes et de créateurs / créatrices (costumier.e.s, serigraphes, sculpteurs/trices, ingénieur.e.s du son, etc) fonctionne en autogestion, grâce notamment à des dons et au bénévolat.


LE WONDER/LIEBERT – ST-OUEN / BAGNOLET


Le Wonder s’est installé à Bagnolet dans d’anciens bureaux surplombant un parking à deux pas du périphérique. L’endroit doit fermer en 2018 donc c’est le moment d’aller visiter ce lieu d’expérimentation. Pour mieux en parler, Hugues Montano (qui a fait une formation vidéo avec moi à Bagnolet) a réalisé un petit docu sur les acteurs / actrices qui façonnent ce lieu.


LE 6B – SAINT DENIS


Le 6 B est installé depuis 2010 à Saint-Denis dans une ancienne école de 7 000 mètres carrés ! Encore une fois, c’est un lieu hybride qui vit grâce à une équipe d’artistes, d’architectes et de bénévoles. Cet immense espace accueille des expos, un labo photo, sérigraphie, bois, édition, resto associatif, salle de danse, lieu de rencontres entre habitant.e.s du quartier !


LE SOLIDAIRE : LE COLLECTIF 23 – PARIS 10


Le « Château-Lardon », son petit nom pour les initié.e.s, est un.e squat/maison d’artistes au cœur de Paris et qui fait ressourcerie, épicerie participative, café-concert, salle de répétition et d’exposition. Sa cour pavée gardée par deux matous, accueille des âmes militantes mais pas que, des curieuses / curieux aussi. Il y a d’autres squat à Paris, cliquez sur le lien plus bas 🙂


LES GRANDS VOISINS – PARIS 14


L’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul a ré-ouvert au public en 2015 et doit fermer fin 2017…Quelle belle histoire que cette « fabrique de biens communs » participative, artistique et sociale. Les utopistes anarchistes et socialistes auraient sans doute apprécier l’effort de ce laboratoire humain qui a vécu plusieurs mois d’idées, de combats et de fraternité.


LE PORT DE BOBIGNY


Vers le parc départemental de la Bergère se dresse le port de…Bobigny ! Cet endroit, comme beaucoup d’autres dans cette liste, bat son plein l’été (avec collectifs de Dj’s à la clé) mais il reste tout de même les belles journées d’automne et de printemps pour aller le visiter…Si vous avez un vélo, c’est tout près du bassin de la Villette, sinon, arrêtez-vous à Pablo-Picasso. Voilà.


LA STATION – GARE DES MINES – PARIS 18


La Station – Gare des Mine, vous l’aurez compris.e, est une ancienne gare désaffectée qui a pris ses quartiers sur la route d’Aubervilliers. Ce projet, porté par le Collectif MU, fait partie des sites artistiques temporaires et met l’accent sur des propositions créatives et musicales émergentes. Au programme : Concerts, rencontres culturelles et festivals !


LA GÉNÉRALE – PARIS 11


À Parmentier une association d’artistes, créée en 2009, s’est installée dans un ancien poste de transformation électrique qui constitue aujourd’hui un immense espace de travail accueillant des événements culturels (photo, danse, musique, littérature, théâtre, cinéma, cuisine). La structure foisonne aussi de manifestations gratuites en tout genre !


SONNENKÖNIG – SAINT-OUEN


« C’était bien, c’était chouette chez Suzette »…Malheureusement, ce lieu est désormais définitivement fermé au public ! Dommage, cet endroit situé à deux pas des entrepôts Steinitz, aux Puces de Saint-Ouen était parfait pour faire des barbecues en buvant une bière et écouter du son mixé par un.e DJ du moment. Faut garder en mémoire pour ceulles qui connaissaient.


LA GARE XP – PARIS 19


Allez, encore un lieu définitivement fermé…Il était situé boulevard Sérurier, à quelques mètres de la Porte des Lilas et accueillait des ateliers d’artistes. Ici, ce n’était du militantisme du dimanche, on créait l’anarchie dans une ambiance libertaire via des concerts, des portes ouvertes, des vernissages et des débats !


LES FRIGOS – PARIS 13


L’ancien entrepôt frigorifique héberge et offre un espace de travail unique dans la capitale à des artistes (200 en tout !) aux talents multiples. Ce lieu abrite également des tournages de clips, de films et quelques grosses soirées. Un lieu qui fait respirer un peu ce nouveau quartier du 13ème qui peine un peu à trouver sa personnalité.

Pour s’abonner à la newsletter ❤️ c’est simple !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.