Les villes incontournables du Kosovo

Les incontournables au Kosovo

Le Kosovo, ce pays en pleine renaissance


Très bon choix d’envisager de visiter le Kosovo pendant vos prochaines vacances ! Si l’on connait ce pays, c’est surtout car il symbolise encore la dernière guerre du continent européen mais qu’en est-il aujourd’hui, plusieurs années après ? Pendant notre passage, nous y avons vu un pays qui cicatrise, avec des façades démolies dans les campagnes mais aussi et surtout des villes et des gens qui ne demandaient qu’à renaître. On y a croisé des habitant.es vraiment adorables, notamment à Prizren. Ça fait très cliché de dire ça mais c’est l’une des choses qui me revient me plus quand je repense à ce pays. Un accueil si chaleureux et un tourisme qui n’est pas encore hyper développé, autant en profiter !

Pourquoi j’y suis allée ? 

On avait envie de visiter le Monténégro et de passer quelques jours de nos vacances au Kosovo. C’était tout à fait possible car on avait une voiture et qu’il n’y a pas de difficulté à passer les frontières terrestres entre les deux pays. En plus, personnellement, l’une de mes sœurs est en couple et a un enfant avec Kash (une crème), qui vient du Kosovo et a encore toute sa famille là-bas. D’ailleurs, petit truc amusant, on a failli se croiser à l’aéroport (à quelques minutes près) car nous arrivions dans le pays et eulles repartaient à Paris (ou alors c’était l’inverse) sans qu’on ne se soit concertées avec ma sœur ! Drôle de hasard 🙂


Quelques infos à connaître sur le Kosovo


Je vous invite à consulter l’historique du pays plus en détail si cela vous intéresse car les enjeux et les faits sont beaucoup plus complexes et ne peuvent pas être résumés en quelques lignes.

  • La capitale est Pristina
  • Sa population s’élève à 1,8 million d’habitant.es
  • Sa superficie est de 10 887 km2
  • Les langues officielles sont l’albanais et le serbe
  • En 1999, la Serbie lance une campagne de nettoyage ethnique 
  • Les Albanais kosovars ont déclaré leur indépendance en 2008
  • L’état n’est pas (encore) reconnu par toute la communauté internationale

Un itinéraire au Kosovo, ça ressemble à quoi en fait ?


Si vous disposez de seulement 3 ou 4 jours sur place, je vous conseille vraiment de louer une voiture (surtout si vous êtes plusieurs). Les locations de voiture à la journée et le carburant sont vraiment moins cher.es qu’en France, Belgique ou Suisse. Deuxième avantage, vous gagnerez beaucoup de temps si vous êtes un peu dans le rush. Sans conteste, si vous ne devez visiter qu’une ville, il faut miser sur Prizren ! Si vous avez plus de temps, aller voir Peja et le monastère Visoki Decani pas loin. Enfin, si vous n’avez pas du tout peur du béton, vous pouvez tenter Pristina…


Quand partir ?


  • De décembre à avril, c’est la bonne période pour skier
  • En juin, la ville de Peja accueille le Shqip Film Fest (un festoche de court métrage)
  • En août, c’est une bonne période, il fait autour de 25 degrés.

Coût de la vie et hébergement


Le coût de la vie est très bas si vous le comparez à de nombreux autres pays européens, vous pourrez donc manger (les portions sont énormes) pour moins de 5 euros/repas même en allant au restaurant. Concernant les hébergements, le rapport qualité-prix des hôtels est aussi relativement attractif. Pour une nuit dans un hôtel de très bon standing en plein centre de Prizren, avec petit déjeuner inclus, nous avions payé 40 euros (pour deux, soit 20 euros par pers). Il est possible de trouver beaucoup moins cher si vous êtes seul.e ou en mode backpacking.


Quelles sont les spécialités culinaires au Kosovo ?


  • Raki : Un alcool généralement à base de raisin
  • Kos : Un yahourt au lait de chèvre
  • Duvec : Viande et légumes cuit.es au four
  • Fli : Tourte feuilletée au miel
  • Byrek : Chausson au fromage ou cuit à la viande

PRIZREN LA BELLE


Deuxième ville du Kosovo, c’est l’attraction majeure du pays et leur petit bijou ! Si vous devez ne faire qu’un stop dans ce pays, c’est dans cette vieille ville dotée de nombreuses mosquées. Logée au creux des montagnes, c‘est la seule qui ait été en partie épargnée pendant la guerre. Son pont ottoman du XVème siècle (restauré) et la mosquée de Sinan Pacha (1561) sont désormais des monuments emblématiques de la ville. A faire en priorité !

Visiter Prizren
Crédits : Lonely Planet

PEJA LA COSMOPOLITE


Cette ville n’a rien à voir avec Prizren, elle est moderne, toute refaite et vaste ! Peja est très intéressante pour tester un peu la vie nocturne et les bons restos kosovar, surtout si vous parvenez à prendre un peu de hauteur ! Par exemple, prenez un verre dans un bar / resto situé dans les derniers étages d’un grand immeuble. Vous y mangerez bien et la vue sur les montagnes alentours peut vraiment être sympa ! Par contre, comme dans tout le pays, au niveau des quantités, prenez vos portions au fur et à mesure car on n’a définitivement pas les mêmes estomacs 🙂

Le Monastère Visoki Decani : Si vous avez le temps, à quelques kilomètres de Peja, se trouve le monastère Visoki Decani édifié en 1327 et niché au pied des montagnes. Les moines qui y vivent produisent et vendent du fromage et du miel.


PRISTINA, LA CAPITALE


Vous allez vite vous en rendre compte, la capitale du Kosovo, aux premiers abords, ce n’est pas la panacée. Lorsque nous sommes passées (très peu de temps), nous étions tombées par hasard sur une rue qui avait un air de Brooklyn avec des restos et des cafés tendances et très sympa. Il y a donc sûrement un certain potentiel mais nous n’avons pas eu l’occasion de fouiller plus de ça ! Sinon, c’est une ville entièrement refaite et neuve qui n’a pas beaucoup de charme à première vue, à moins d’aimer l’ambiance post-communiste des habitations.


Ressources


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire