Savourer Bangkok pendant quelques jours

Que faire à Bangkok dans la capitale de la Thailande ?

Bangkok, qui fait partie des villes les moins chères d’Asie pour voyager, est souvent l’un des points d’entrée en Asie pour tout.es les voyageurs/voyageuses venu.es des autres continents. Cette ville champignon peut être perçue comme chaotique et exténuante mais si vous prenez un peu le temps de la découvrir, vous verrez qu’elle peut aussi être agréable à vivre, à l’ombre de ses ruelles le long des khlongs ou le soir venu, en mangeant une des nombreuses spécialités locales, une bière de Chang à la main. 


Ne pas oublier avant de partir


  • S’inscrire sur le fil d’Ariane (Ministère des Affaires étrangères).
  • Se faire vacciner, même si aucune vaccination n’est obligatoire pour la Thaïlande, je vous conseille (au moins) d’être à jour dans les vaccinations recommandées dans votre propre pays. 
  • Prendre une assurance voyage si vous voyagez plus de 3 mois ou dès le premier jour du voyage si votre carte de crédit ne vous assure pas les 3 premiers mois.
  • Prendre des euros en liquide avec vous (surtout si vous partez seul.e et/ou que vous n’avez qu’une carte pendant votre voyage), ça peut toujours vous dépanner  en cas de vol, de perte ou si votre carte de crédit est engloutie par la machine, etc.
  • Scanner tous les documents importants (passeport et permis notamment) et envoyez-les sur votre boîte mail. Si vous devez refaire votre passeport à l’étranger, ça prendra beaucoup moins de temps.
  • N’oubliez pas de demander votre permis de conduire international (valable 3 ans) si vous souhaitez louer une voiture ou (plus probable) un scooter pendant votre séjour.

Les choses à savoir avant un départ à Bangkok


VISA

  • La Thaîlande offre une exemption de visa (valable un peu moins de 30 jours) à nombreux/euses ressortissant.es étranger.es, notamment européen.nes. Les Français.es en bénéficient, par conséquent, un simple tampon à l’arrivée à l’aéroport de Bangkok suffira.
  • Si vous souhaitez rester plus longtemps, il faut demander un visa avant le départ ou faire une demande sur place.
  • Cette exemption vous permet de circuler dans tout le pays mais si vous dépassez la date limite, vous aurez à payer une amende de 500 baht par jour supplémentaire en sortant du pays. Attention, la procédure s’est durcie, vous pouvez faire partie d’une « liste noire » avec interdiction de territoire si vous restez trop longtemps sans régler la situation.

ARGENT

  • L’unité monétaire de la Thaïlande est le baht et le taux de change en 2018 est d’environ 38 bahts pour 1 €
  • Je vous conseille de retirer de grosses sommes d’argent à chaque retrait car les frais de commission des banques ici sont élevées (200 baths ou plus). Pour limiter la casse, renseignez-vous, il existe parfois des partenariats entre les banques (exemple, entre la BNP et la Deutsche Bank) mais le problème, c’est qu’on ne trouve pas souvent la banque partenaire dans le pays qu’on visite ! Certaines banques en ligne (comme N26) ne font pas payer de frais supplémentaires. Par conséquent, vous aurez simplement les 200 baths de transaction à payer, pas plus.

ASSURANCE

  • Sachez que l’assistance médicale de votre carte de crédit se limite aux trois premiers mois (et encore généralement, ce n’est valable que pour les cartes haut standing, type Visa Premier), faîtes un grand sourire à votre banquier.e car il est généralement possible de négocier le prix d’une carte Premier pour le prix d’une Classique pendant quelques mois ou un an.
  • Payer votre billet d’avion avec la carte bancaire que vous allez utiliser pendant votre séjour. Si ce n’est pas le cas, vous ne serez pas couvert pendant la durée de votre voyage. Si vous partez plus de 3 mois, vous devrez opter pour une assurance voyage donc cette règle ne s’applique pas forcément (même si on n’est jamais trop prudent.e niveau santé).

Les aéroports de Bangkok


Si vous rentrez dans le pays par avion, sachez qu’il existe 2 aéroports à Bangkok. Tous les deux sont situés à un peu plus de 20 km du centre et sont facilement accessibles.

  • Un aéroport international (Suvarnabhumi)
  • Un aéroport pour les vols low cost (Don Muang)

 

Pour rejoindre le centre-ville ou aller à l’aéroport, il existe plusieurs options :


Les avantages d’un séjour à Bangkok


MASSAGES

  • Tout.es les touristes finissent par craquer…lors d’un séjour en Thaïlande, vous allez forcément vous faire masser. Les massages thaïs ne sont pas forcément hyper relaxants (c’est le moins qu’on puisse dire, surtout si vous n’êtes pas du genre souple 🙂 mais allez-y, ce serait dommage de passer à côté ! En général, à part dans les quartiers touristiques, comme Khao San Road, les massages d’une heure valent 200 baths (pour les pieds ou massage thaï) et entre 300 et 400 baths pour un massage à l’huile de tout le corps.

NOURRITURE

  • Ne passez pas non plus à côté d’un stand de rue, surtout le soir où le choix est multiple ! Dès la fin de l’après-midi, des petit.es vendeurs.euses ambulant.es commencent à faire chauffer les marmites ! Je n’ai quasiment jamais été déçue ! J’y mange généralement une fois (au moins) par jour quand je suis en Asie !
  • A Bangkok, vous verrez des stands avec des fruits frais ! C’est le moment aussi de faire le plein de vitamines ! Des cocos fraîches, en France, vous pouvez toujours courir pour en trouver ! Des ananas déjà prêts à être engloutis et juteux au possible, c’est votre chance !!! 🙂

CULTURE & SORTIES

  • Bangkok est la plus grosse ville de Thaïlande et en bonne capitale qui se respecte, si vous souhaitez sortir dans des bars ou des clubs, c’est un peu le moment ou jamais pour le faire ! La capitale compte également quelques visites culturelles à ne pas manquer (j’en parle un peu après dans les choses à faire et à voir).

BUDGET

  • La capitale du royaume de Siam offre certainement le rapport qualité-prix, en termes de visites, d’hébergements et de gastronomie, le plus attractif d’Asie du Sud-Est. Si vous avez un peu de budget pour vos vacances, c’est ici que vous pourrez vous faire plaisir dans des hôtels de luxe pour des prix vraiment très raisonnables !
  • Le truc bien, c’est que Bangkok s’adapte à tous les budgets, par conséquent, si vous mangez dans les stands de rue et que vous dormez en auberge, vous ne dépenserez pas plus de 10 ou 15 euros / jour (sans compter les visites). 
  • Si vous voulez un ordre d’idée, il est possible de se loger pour moins de 400 baht, tout comme il est possible de dormir dans des hôtels de luxe à plus de 3000 bahts. Même chose pour la nourriture, vous pouvez trouver des stands de rue à 1 ou 2 € le repas et des restaurants beaucoup plus haut de gamme.

Quel quartier choisir ?


Il existe plusieurs quartiers intéressants à Bangkok pour les voyageuses.eurs. Ces quartiers sont assez proches les uns des autres (quand on regarde sur la carte…pas quand on marche en transpirant ! 🙂 et par conséquent, tout va dépendre de ce que vous voulez faire à Bangkok ! Est-ce que c’est simplement pour l’obtention des visas d’autres pays ? Est-ce que vous souhaitez voir des temples ? Faire la fête tous les soirs ? Etre plus tranquille au vert ? Un peu tout ça à la fois ? 🙂 

  • Le quartier chinois (Chinatown) & indien : Ce sont des quartiers extrêmement animés, qui vous plongent directement dans le bain du tourbillon asiatique ! Si vous cherchez du calme, vous n’êtes pas au bon endroit mais n’hésitez pas à aller visiter ce quartier dans la journée et profitez-en pour manger dans un stand de rue le soir venu ! 
  • Khao San Road : Le quartier routard par excellence, vous y trouverez tout mais en plus cher et pas forcément très classe. Généralement, c’est ici que s’arrêtent les jeunes qui viennent à Bangkok pour la première fois. A éviter si vous aimez le calme (la rue principale est toujours très animée, surtout le soir) et êtes à la recherche d’un Bangkok plus thaï que visages pales 🙂
  • Thewet (au nord de Khao San Road) : C’est un quartier vraiment agréable, beaucoup plus calme que  Khao San Road et Chinatown où l’on peut entendre les chants des oiseaux le matin dans les petites rues encore assoupies. Les choses à visiter restent très accessibles depuis ce quartier. 
  • Silom : Si vous petes venu.e à Bangkok principalement pour faire vos visas, la majorité des ambassades se trouvent dans ce quartier. La gare de Hua Lamphong se trouve également entre ce quartier et le quartiers chinois et indien. Cependant, ce n’est pas là où vous trouverez grand chose à visiter !
  • Thonburi : Ce quartier se trouve de l’autre côté de la rivière, en face de Chinatown et de Silom. Il peut être intéressant de venir dans ce quartier si l’on connait déjà un peu Bangkok. Sur cette rive, on pourra découvrir le Wat Arun (temple), le musée des barges royales et détail intéressant, il y a également la gare de Bangkok-Thonburi.
  • Sukhumvit : Cette grande artère à l’est de la capitale est surtout prisée par une clientèle qui a les moyens et par les tours organisés. Un quartier plutôt cher et assez excentré, dans lequel vous allez passer pas mal de temps dans les bouchons en allant ou revenant de vos visites de la journée (sauf si vous prenez le métro). Selon moi, ce n’est pas le quartier idéal pour votre première visite.
  • Siam Square : Ce quartier est composé quasi exclusivement de grandes tours et de centres commerciaux. C’est aussi dans ce quartier qu’on trouve la maison de Jim Thompson, une visite vraiment sympa à faire (avec guide en français). 

>>> Si vous souhaitez prendre le train et que vous ne disposez que de deux jours à Bangkok, il existe de nombreuses auberges et hotels près de la gare de Hua Lamphong. C’est la gare qui dessert le nord (notamment Chiang Mai) et certaines destinations du sud.


Comment se déplacer à Bangkok ?


Pour vous déplacer, vous avez différentes options à Bangkok :

  • Les tuk-tuk  : Attention, beaucoup profiteront de votre méconnaissance des tarifs pour faire gonfler les prix, surtout aux abords des quartiers touristiques, comme Khao San Road.
  • Les motos taxi : Très pratiques quand il y a des embouteillages aux heures de pointe, bien qu’un peu dangereux, compte tenu du trafic.
  • Les taxis : Je n’ai pris qu’une fois le taxi à Bangkok, pour repartir à l’aéroport car il était très tôt. Rien à redire, vérifiez bien le compteur, c’est tout 🙂 
  • Les bus publics : A priori pas forcément évident de s’y retrouver mais si vous utilisez des applications voyage, ou même Google Maps, ça pourra vous aiguiller !
  • Le métro : il en existe deux à Bangkok -le Skytrain BTS- qui est un métro aérien comme son nom l’indique et le métro souterrain -MRT-, forcément moins agréable mais qui peut s’avérer tout de même pratique de temps en temps.
  • Les vélos en libre-service dans la ville : Il se pourrait que ce mode de transport deviennent de plus en plus répandu ces prochaines années. Sachez également que de nombreuses guesthouses ou agences proposent des locations à la journée ou à la semaine.
  • L’application GRAB (UBER n’existe plus en Thaïlande) très pratique à utiliser et très peu onéreuse. Elle peut vous éviter les tracas des négociations de prix quand vous n’êtes pas d’humeur.
  • L’un des moyens les plus agréables pour se déplacer à Bangkok, c’est par bateau cela permet en plus de se rendre dans des coins et des lieux touristiques en prenant un peu d’air frais et une autre vision de la ville. Il existe deux compagnies : Le Chao Phraya River Express  et le Chao Praya Tourist Boat. Ce dernier coûte un peu plus cher (40 baths le trajet) mais ne dessert que les endroits intéressants pour les touristes.
  • Les long-tail boat qui servent à explorer les Klongs les petits canaux de Bangkok. Ce sera l’une des visites les plus chères de la ville mais ça peut vraiment valoir le coup

Quelques conseils une fois à Bangkok


  • Les musées sont généralement fermés le lundi et le mardi  mais il existe des exceptions alors renseignez-vous. Les monuments et les sites sont ouverts tous les jours entre 8h et 16 ou 18 heures. Encore une fois, ces horaires sont susceptibles d’évoluer et il faut faire attention aux fêtes !
  • Si vous souhaitez envoyer des cartes postales sachez que les bureaux de poste sont généralement ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30 et le samedi de 9h à midi. Certains sont aussi ouverts le dimanche matin. Il faut une semaine, généralement un peu plus, pour que votre carte postale arrive en Europe.
  • Quand vous visitez des temples, ayez toujours les épaules et les genoux couverts
  • Si vous avez fait des emplettes importantes et que vous continuez votre voyage, sachez qu’il est possible d’envoyer par  bateau des colis. C’est assez peu onéreux et ils arriveront au bout de 3 mois. Je l’ai déjà fait plusieurs fois, sans aucun problème à signaler.
  • Pour bénéficier de l’option monde à partir de votre téléphone portable, il faut joindre votre opérateur avant le départ mais cette opération peut revenir très chère une fois sur place et je ne le vous conseille pas du tout. Il est préférable d’acheter une carte SIM. C’est peu onéreux et vous aurez du très bon réseau 4G ou 5G ! J’ai toujours pris l’opérateur AIS et absolument rien à redire !
  • Vous trouverez du wifi dans toutes les grandes ou moyennes villes de Thaïlande sans aucun problème et généralement les connexions sont de bonne ou très bonne qualité.

Les indispensables à faire à Bangkok


  • La Maison de Jim Thompson  (tous les jours de 9h à 17h, avec une visite en français, ce qui est plutôt rare !)
  • Faire une balade sur les Khlongs
  • Monter les marches du mont d’Or en centre ville qui offre une vue panoramique sur Bangkok
  • Le musée national ( du mercredi au dimanche de 9h à 16h,  fermé les jours fériés et les vacances scolaires)
  • Prendre un bateau pour vous déplacer sur le fleuve Chao Phraya (deux compagnies : le Chao Phraya River Express ou le Chao Praya Tourist Boat)
  • Visiter le Grand Palais et le Wat Phra Kaeo (Tous les jours  de 8h30 à 16h) 
  • Voir l’énorme bouddha dans le Wat Pho  (tous les jours de 8h à 18h30)
  • Voir à quoi ressemble les quartiers chinois (Chinatown) et indien bouillonnants.
  • Allez voir un match de Boxe Muay Thai au Lumphini Boxing Stadium ou au Ratchadamnoen Stadium si vous ne passez pas par Chiang Mai (où les billets sont moins chers). 
  • Visiter quelques marchés : Thewet Flower MarketPak khlong market, le Pahura market (marché indien) ou l‘asiatique riverfront (marché de nuit)

Si vous avez plus de temps, vous pouvez également aller voir :

  • La Tour Baiyoke II (plus de 300 mètres pour une vue panoramique)
  • Des temples (le Wat Mahathat, le Wat Benjamabohitr, le Wat Suthat, le Wat Arun, le Wat Saket entre autres).
  • Des musées : Le Siam Museum, le Vimanmek Palace Museum et le musée national des barges royales
  • M.R Kukrit’s Heritage Home : Si vous avez aimé la visite de la maison de Jim Thompson, la maison de l’ancien 1er ministre thaïlandais, Kukrit Pramoj, devrait également vous plaire !

A l’extérieur de Bangkok  :

  • Erawan Elephant Museum
  • Ancient City (Muang Boran)

Quitter Bangkok


Il est extrêmement facile de bouger d’un point à l’autre dans tout le pays, surtout quand on vient de Bangkok. A peu près toutes les possibilités s’offrent à vous selon votre budget et votre temps.

TRAIN

Il serait dommage de ne pas passer au moins quelques heures dans les trains qui sont nombreux et qui desservent bien le pays. Certes c’est un peu long, voir très long mais ça vaut le coup d’y passer au moins quelques heures pendant votre séjour. Il existe plusieurs classes (les prix varient énormément).

AVION

L’avion est également un très bon moyen de se déplacer si vous êtes par exemple tout au nord du pays (à Chiang Mai) et que vous souhaitez aller sur les îles, ça vous épargnera beaucoup de temps et de fatigue. Le seul inconvénient, c’est que généralement vous ferez une escale d’une heure ou deux à Bangkok. Si vous souhaitez avoir la liste des compagnies low cost en Asie, c’est là.

LOCATION

Si vous souhaitez utiliser votre propre moyen de transport, que ce soit une voiture, une moto ou un scooter, il est nécessaire d’avoir son permis de conduire international (évidemment, si vous n’avez pas de permis moto en France, vous ne pourrez pas louer de moto en Thaïlande, ce sera scooter uniquement !)

>>> Si vous louer un véhicule, vérifiez également que votre assurance voyage couvre bien toute la partie responsabilité civile en cas de location d’un véhicule. Généralement, la responsabilité civile est inclue mais pas en cas de location ! Si vous causez un dommage à quelqu’un, vous devrez payer de votre poche. 


Quelques livres/guides sur Bangkok et la Thaïlande



En cas de soucis :  Si vous avez besoin d’aide, notamment après une perte ou un vol de passeport, il faut aller au Consulat de France (Soi 32 de Charoen Krung Road, ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h sur RDV).



 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.