Les 10 choses à voir à Perpignan

Lors de mon petit tour du sud de la France à vélo (et un peu en TER aussi…), j’avais pu visiter ou revisiter plusieurs villes longeant le Canal du Midi en pays cathare (Carcassonne). N’étant jamais allée à Perpignan,  je fus donc frappée par les similitudes du centre historique avec Béziers ou Narbonne par exemple. Je ne vais pas faire durer plus longtemps le suspens…La vieille ville de Perpignan n’est pas très grande et vous pouvez la visiter en une journée pleine, le Palais des Rois de Majorque et le Musée Rigaud étant les deux attractions qui vous prendront le plus de temps. Voici donc les 10 choses à faire et à voir à Perpignan !


Le Palais des Rois de Majorque


Dominant la ville de Perpignan (mais situé en plein centre ville), ce superbe palais du XIIIème siècle, né de la volonté du roi Jaume II, a été pendant près d’un siècle, le centre de l’éphémère royaume de Majorque et consacre bien Perpignan comme centre économique et culturel de la Méditerranée médiévale. Evidemment quand on s’est pointé.e.s, on a pu lire  » fermeture exceptionnelle « 


La Cathédrale St Jean-Baptiste


Bien que construite à partir du début du XIVème siècle (sur le plan d’une église à trois nefs), Saint Jean-Baptiste ne fut érigée en cathédrale qu’en 1601. Avec ses 26 mètres de hauteur, elle est caractéristique du style architectural gothique méridional des XIVème et XVème siècle. A l’intérieur, le buffet d’orgue est classé aux Monuments historiques. Entrée libre.


Campo Santo


Le Cloître-cimetière Saint-Jean, dit Campo Santo (seulement depuis le début du 20ème siècle) fut construit  à l’initiative de l’abbé Guillaume Jorda et par les paroissien.nes de Saint Jean dès le XIVème siècle. Les tombes des défunt.e.s se trouvent sous ces arcades gothiques en marbre blanc. On peut y voir les blasons des familles auxquelles ils appartenaient. Sa particularité est d’avoir été conçu comme un cloître (carré). Entrée libre.


Loge de mer


La loge de Mer de Perpignan est un édifice gothique construit à partir du XIVe siècle et achevé au XVIème siècle. Pendant le Moyen Âge, la place de la loge cumulait les différents pouvoirs locaux : mairie, bourse de commerce et palais de la députation. Cette loge fut classée monument historique en 1840 et la ville de Perpignan a racheté  le bail commercial en 2017 afin d’y installer l’office de tourisme.


Le Castillet


Ancienne porte principale de l’enceinte de la ville, le Castillet est l’emblème de Perpignan. Construit à partir de 1368 et transformé sous Louis XI (qui lui a rajouté sa terrasse actuelle et sa tourelle en brique), l’édifice sera ensuite transformé en prison au XVIIème et XVIIIème siècle. Il faut grimper 142 marches pour atteindre le sommet et profiter du panorama ou sinon, vous prenez l’ascenseur des Galeries Lafayette (voir plus bas).


Le musée Rigaud


Né de l’union de deux hôtels particuliers (de Mailly et de Lazerne) qui animaient la vie locale au 17ème siècle, ce n’est qu’en 1833 que le musée des Beaux Arts de Perpignan ouvre ses portes au public dans l’ancienne université puis en 1979, la ville décide d’installer le musée Rigaud dans l’hôtel de Lazerne récemment acquis par la ville. Par la suite, un projet de rénovation va incorporer l’hôtel de Mailly dans l’espace du musée.


L’Hôtel Pams


L’ancien hôtel Pams se trouve dans le centre historique et fut acheté par Pierre Bardou en 1852. Sa fille Jeanne et son époux Jules Pams transformèrent le lieu de 1896 à 1902, en un somptueux hôtel particulier qui sera vendu en 1946 à la ville de Perpignan. Aujourd’hui, le lieu est un espace administratif et culturel : « Visa pour l’image » depuis 1989, « l’Eurorégion » depuis 1992, etc.


L’Eglise St Jacques


Cette église date de 1245 et est le point de départ, le Vendredi Saint, de la procession de la Sanch, tradition religieuse catalane célébrant la passion du Christ depuis le XVè siècle. Sa nef unique abrite de magnifiques retables de style catalan et son portail d’entrée est en marbre blanc de Céret. L’édifice est classé au titre des monuments historiques en 1987.


Le théâtre de l’Archipel


A quelques pas du centre ville historique et accessoirement en face de l’Ibis Budget et du Novotel (ça peut en intéresser certain.es), ce bâtiment très original est l’endroit idéal pour passer votre soirée. Sinon, vous faîtes comme nous, vous pouvez passer la soirée dans la rue en face qui fait un peu office de rue de la soif (quelques bars avec pas mal de monde).


Le toit des Galeries Lafayette


Prenez de la hauteur après votre visite de la ville et profitez-en pour boire un thé / café en rooftop ! La terrasse, située au 4ème étage de l’établissement des Galeries Lafayette, vous permet de profiter d’une vue imprenable sur la ville. Au programme, des transats et du soleil ! C’est une option de secours parfaite si vous n’avez pas pu (pour X raisons) monter au Castelet. Tarifs très corrects.


Rendez-vous sur la page Facebook du blog 🙂


 

Laisser un commentaire